Chargement...

Banlieue Rouge

Discussion dans 'Archive' créé par Ungovernable, 10 Mai 2007.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 678
    237
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    T’habites cité Lénine sur le boulevard Allende
    De la fenêtre de la cuisine on aperçoit l’usine
    En 40 ans de chaîne, tu t’es jamais demandé
    Si un jour tout ton monde pouvait s’écrouler
    T’as vécu 68 à Prague et à Paris
    Révolution Roumaine, la Perestroïka
    La place de Tien-An-Men, la défaite d’Ortega

    Tu l’aimes, tu la chéris
    Tu la défendrais au prix de ta vie,
    Ta banlieue, ta banlieue, ta banlieue rouge

    De toutes façons pour toi, jamais rien ne changera
    Et chaque premier mai, toujours tu défileras
    Ta bannière rouge au vent, le poing serré, tendu
    La lutte des camarades jamais ne sera vaincue

    Tu marches encore dans les rues de ta cité rouge
    Du square Gagarine à la rue de Varsovie
    Tu rêves encore d’une jeunesse qui bouge
    Les affronts du passé, la lutte n’est pas finie.

    T’habites cité Lénine sur le boulevard Allende
    De le fenêtre de la cuisine on aperçoit l’usine
    En 40 ans de chaîne, tu t’es jamais demandé
    Si un jour tout ton monde pouvait s’écrouler
    Pour toi l’histoire c’est l’Huma qui l’écrit
    De militants gauchistes, elle étouffa les cris
    Mao, Staline, Lénine, ne restent que les portraits
    Mais ces ombres du passé, tu les aimes à jamais