Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Actualité militante Athènes Brule !

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par zarkax, 13 Février 2012.

  1. christhi
    Offline

    christhiExpert en sinistre Membre actif

    359
    2
    21
    Avr 2007
  2. anarchiste, situationniste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Pas si difficile à apprendre, surtout si tu te trouves à être déjà familier avec l'Italien ou l'espagnol. Et presque tout le monde se débrouille assez bien en anglais là-bas.

    Si y a en parmi vous qui connaissent des gens en Serbie, ce serait le bon temps d'aller se promener dans la région question d'établir des ponts avec les insurgés grecs. Si c'est le cas, pas besoin d'aller dans les détails sur le pourquoi.
     
  3. christhi
    Offline

    christhiExpert en sinistre Membre actif

    359
    2
    21
    Avr 2007
  4. anarchiste, situationniste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Non, pas sans attaquer. J'en ai vu pleins de vidéos de jeunes qui se font mettre à terre puis botter la tête à coups de caps d'acier par 3-4 de ces ordures.
     
  5. christhi
    Offline

    christhiExpert en sinistre Membre actif

    359
    2
    21
    Avr 2007
  6. anarchiste, situationniste, chaos/Nihiliste, individualiste

    Mafia Albanienne, Russe et/ou qui sait... la CIA! :)

    Dépends surtout de quelles drogues tu parles... les drogues basées sur l'héro viennent du Kosovo (pôle de distribution de la drogue par l'OTAN pour toute l'Europe, en provenance d'Afghanistan), par l'entremise des Albaniens, qui sont aussi fournisseurs de ganja assez merdique... Les autres merdes chimiques, ça devrait être le Russes qui en amènent, mais du peu que j'en saches l'héro est la drogue dure la plus répandue dans le coin.

    Je doute que ce sois un si gros obstacle à une révolution. Mais les réformistes et les staliniens, par contre...

    Mais c'est vrai que beaucoup de camarades ont tendance à surestimer le courage et l'efficacité des grecs. Au moins ils sont combattifs... Je pourrais pas en dire autant de la majorité des gens dans nos régimes totalitaires à l'Ouest.
     
  7. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Il ne s'agit pas de "surestimer les grecs" mais de comprendre que la situation est pas révolutionnaire, pas encore. De garder la tête froide et de ne pas s'enflammer parce que les manifs sont radicales.

    Parce que quand la situation sera semblable dans un peu toute l'Europe, on aura encore plus besoin d'avoir la tête froide pour comprendre les impasses dans lesquelles ne pas se fourvoyer (militarisation, avant-gardisme...) et pour l'instant les grecs semblent bien se démerder.
    Aussi de comprendre que les affrontements de rues sans autre but que la castagne (tout à fait compréhensible, quand on à la rage...) c'est pas suffisant. Il y a tout un tas d'autres choses à faire qui peuvent paraître aux yeux de l'exaltation moins "glorieuses", moins pourvoyeuse d'adrénaline, et pourtant d'une importance vitale à l'extension de la lutte. Du tractage à l'organisation de cantine gratuite, de l'ouverture de squat collectif à l'apprentissage de la démerde en tout genre. Le but n'est pas que quelques uns pallie à l'espace laissé par l'état mais plutôt de diffusé partout des pratiques autonomes, autogestionnaire dans le mouvement.

    Quant à la question de la drogue, oui je ne doute pas que les mafias (dont les membres les plus influents sont de fait liés aux hommes et femmes politiques et à la haute fonction publique) font leur gras avec je pense que l'état peut aussi permettre son entrée et le deal massif en fermant les yeux. Ce n'est peut être pas un obstacle, mais il me semble, pour exemple, que dans les années 80, l'héro a contribué à broyé une génération et le mouvement autonome parsisien... (voir l'histoire du S.A.C)
     
  8. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    [Chroniques grecques] N° 8 : La conscience révolutionnaire en gestation

    Posted on 14 février 2012 by juralib


    Il n’y aura pas eu de deuxième soir d’insurrection à Athènes, de nombreuses petites manifestations ont eu lieu dans la plupart des villes, des attaques de banques, des occupations d’hôtels de ville, des procès en accéléré (on dénombre 70 arrestations au total), mais la capitale connaîtra la terreur répressive : les migrants coursés dans les rues par les flics un peu partout, des arrestations sans aucun prétexte, des perquisitions, un quadrillage sévère autour d’Exarchia avec des coups de tension (un bâtiment a cramé sur la bordure pour les tenir en respect). La moindre tentative de rassemblement a donné lieu à des arrestations, tandis que la ville « panse ses plaies » comme aime à dire la démocratie bourgeoise : des bâtiments fumaient encore en journée, avec plusieurs brigades de pompiers qui parvenaient enfin à maîtriser le « sinistre », et c’est le recyclage des traces de combat. Quelques graffitis anarchistes révolutionnaires effacés, les ruines de bâtiments incendiés déblayés et protégés par les flics, les banques défoncées protégées également avec la construction de nouvelles palissades en tôle pour les bâtiments définitivement détruits (banques essentiellement), les entassements de matériaux de barricades et des bouts de marbre-pavés dans des bennes, etc.



    Les gens se promènent : les bourgeois cachés apeurés dans leurs chambres toute la nuit sortent avec une violente insolence sous la protection policière à s’indigner en gloussant avec quelques photos des ruines des combats de la veille, des touristes en quête de sensation, et la misère qui reprend ses droits avec les toxicos à moitié morts par terre ou poursuivis en groupes par des flics dans des courses-poursuites au milieu de la circulation, des rafles, et les affamés qui meurent sur le trottoir.

    Les centrales syndicales n’auront pas appelé à une nouvelle grève générale ce lundi. Évidence que la grève générale de 48 heures devait commencer aujourd’hui au lendemain de la grande bataille que tous savaient avoir lieu ce dimanche, et non les vendredi et samedi. Trahison. Et les gens qui étaient dans la rue hier soir en prennent conscience.

    La conscience de classe. La conscience révolutionnaire. Qui germe, qui fermente, qui se fortifie. Dans les communiqués, les tracts, les affiches, les slogans, sur le terrain. Voilà la grande victoire de la nuit insurrectionnelle du 12 février.



    Les gens se promènent dans la ville en ruine, et parmi eux des camarades combattants prudents et déguisés en citoyen qui jaugent la présence policière et, surtout, beaucoup des gens présents dans les rues cette nuit. Le langage des regards, ceux indignés des bourgeois consommateurs, ceux euphoriques et apeurés des touristes, ceux durs et concentrés des quelques camarades combattants, ceux enfin fiers et pétillants des gens qui ont goûté au combat. Le sentiment collectif de marcher en terrain semi-conquis, en terrain de combat, avec des sourires face aux pompiers et flics, avec la joie face aux banques éventrées et les boutiques de luxe démolies, et la rage contenue face aux grands titres de journaux qui condamnent les « casseurs fous » et justifient leur démocratisme répressif face à cela.

    Une conscience révolutionnaire en gestation. Voilà ce qui se passe en ce moment à Athènes comme partout en Grèce. Avec les camarades combattants, nous sommes forcés de rester en retrait aujourd’hui, d’être dispersés et invisibles, enragés de ne continuer directement le combat, mais ce n’est pas pour autant un « petit matin » suivant tristement les faux « grands soirs ». Ce qui se passe en ce moment est le premier déclic qui en amènera encore et encore, jusqu’à devenir un élan irréversible. Les communiqués le montrent, les témoignages, les discussions, la force solidaire d’une poignée de main avec le vendeur du kiosque à journaux ou les vendeurs de matériel de jardin (qui sont les premiers fournisseurs en masques à gaz), les petits commerçants et les barman. Une complicité populaire qui se cherche et se trouve petit à petit. Le sourire en lisant que 68 flics sont à l’hôpital, gravement blessés.





    Finalement, à Athènes même, les seuls qui pourront défiler bruyamment dans les rues sans s’en inquiéter sont les staliniens. Différents cortèges de 500 stals défilaient en lignes de petits soldats sans crainte d’une quelconque répression, avec leurs drapeaux rouges, escortés par une simple estafette de flics pour la circulation. Mais ils ne sont que 500, seuls, isolés, les gens détournent à peine le regard, ne les soutiennent pas.

    La nuit insurrectionnelle du 12 février fut une étape décisive en cela, une grande victoire pour les anarchistes révolutionnaires et une défaite certaine pour la « démocratie » bourgeoise et les staliniens. Nous avions rapidement parlé du peuple acclamant et applaudissant le cortège de combattants anarchistes montant en renforts sur la zone de front au Parlement au tout début de la bataille, mais il est crucial de bien comprendre ce que signifie cela. Et nous choisissons pour illustrer cette phase décisive, peut être loin encore d’être générale et consciente mais effectivement en gestation, de diffuser ce texte très important qui circule sur Indymedia Athens, écrit par un syndicaliste de Syriza (gauche classique) qui a pris le courage de le rédiger avec rigueur et de le publier sur Indymedia (les camarades l’ont d’ailleurs mis en une). Nous en proposons la meilleure traduction possible :

    [À préciser que la place Syntagma est la grande place centrale d'Athènes devant le Parlement et que le rassemblement devant ce dernier était appelé partout et officiellement à partir de 18h.]

    Mardi 14 février 2012.
     
  9. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Intéressant ce le texte du syndicaliste. Cela corrobore ce qui est vaguement apparu dans la presse bourgeoise et quelques autres témoignages.
     
  10. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    971
    1
    30
    Avr 2009
  11. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Je persiste à croire que c'est du n'importe quoi le coup des kalachninkov ( désolé si j'insiste, mais je tiens quand même à savoir d'où viennent ces infos ! !
     
  12. christhi
    Offline

    christhiExpert en sinistre Membre actif

    359
    2
    21
    Avr 2007
  13. anarchiste, situationniste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Pour sûr! Raison pourquoi des événements comme en fin de semaine sont un méga plus pour le mouvement révolutionnaire anarchiste... en entendant que les anarchistes aient pu y amemer leur praxis.

    C'est un fait que la CIA a utilisé les drogues dures pour corrompre le mouvement Noir aux USAs. Vu que l'agence a un pied en Grèce depuis un bon moment, ils ont déjà eu tout le temps pour le faire. Mais j'ai pas l'impression que ça puisse être trop efficace s'ils utiliseraient ça aurhoud'hui.

    C'est quoi le S.A.C.? Un centre social anarchiste?

    Parenthèse... ce que beaucoup ne savent pas, c'est qu'au Québec y avait aussi un très gros mouvement autonome dans les années '80, qui a été ruiné en grande partie par les récupérateurs et les réfos. Y a déjà eu de gros squats anarchistes vers la fin des années '80, dont certains ont duré quelques années!

    C'est sidérant comment la mémoire collective peut-être si efficacement formattée, au point que seulement une poignée de marginaux puissent se la rappeler.
     
    Dernière édition par un modérateur: 14 Février 2012
  14. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    De camarades là bas à priori. Mais à aucun moment il est dit qu'il était fait usage d'armes à feu. La presse officielle à aussi parlé d'armurerie pillé (une seule selon eux mais bon c'est les mêmes qui parle de seulement 50 000 personnes là ou les gens sur place pense qu'il y en ai eu au bas mot plusieurs centaines de milliers). Donc il est pas étonnant qu'il y ai eu des gens se trimballant armé pendant quelques minutes. Il y a aussi fort à parier que les mecs qui ont récupérer des armes à feu se soit quand même montré discret.
     
  15. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    971
    1
    30
    Avr 2009
  16. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Ouai ou alors c'est surement un magasin de airsoft XD !
     
  17. Anar45
    Offline

    Anar45Ginger and proud. Membre actif

    898
    1
    8
    Oct 2011
  18. anarchiste, internationaliste
    On a quand même un joli mouvement contestataire, il faut le reconnaître. Ce qui me fait peur c'est la manière dont tout cela va se terminer. Bain de sang? Dictature? Autogestion? J'espère très fortement que le dernier triomphera, mais bon.

    Ananar, ouais, un magasin d'airsoft pourquoi pas, mais faire le guignol avec une kalash, même d'airsoft devant les flics, tu peut y laisser ta peau mec.

    Merci pour toutes ces infos ! Je cherche et je communique si je trouve !
     
  19. christhi
    Offline

    christhiExpert en sinistre Membre actif

    359
    2
    21
    Avr 2007
  20. anarchiste, situationniste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Un airsoft, c'est sûr que c'est débile face à des flics en armures et armés jusqu'aux dents. Un kalash... pas autant, mais je vais pas m'étendre sur la question, juste que le AK-47 reste encore le fusil d'assaut qui a la plus grande force de frappe à courte/moyenne portée. Les balles passent à travers de certains blindages.
     
  21. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 920
    24
    50
    Fev 2010
    Faites attentions à ce que vous dites sur les forums, surtout les forum publiques.
     
  22. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 345
    460
    141
    Jan 2009
    France
  23. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ah ce que j'avais compris moi c'était que c'était de la merde mais peu cher et facile à manier très exporté par les russes qui en fabriquaient à la chaîne et que c'est avant tout à ça que ça devait sa renommée. Mais moi et les armes...
     
  24. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Comment oses-tu ! c'est l'arme la plus utilisée au monde, avec la faim.
     
  25. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    971
    1
    30
    Avr 2009
  26. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Faut regarder Lord of War, un bon film sur le trafique d'arme !
     
  27. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Et ya aussi un bouquin qui en parle : Armes de corrruption massive, de Jean Guisnel.
     
  28. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 345
    460
    141
    Jan 2009
    France
  29. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Autant pour moi. (Partisan du "autant" pour cette expression, derrière moi ! Boutons les ignares du pays des "au temps" hors de France.). Je défis quiconque de faire une blague avec l'OTAN.
     
  30. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Je pense que christi en a tout un stock !
     
  31. christhi
    Offline

    christhiExpert en sinistre Membre actif

    359
    2
    21
    Avr 2007
  32. anarchiste, situationniste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ouuuiii...?
     
Chargement...