Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Actualité militante Angleterre : échec et retour de flammes

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par zarkax, 11 Août 2011.

  1. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 353
    469
    141
    Jan 2009
    France
  2. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ben les techniques de manipulation mentale hitlérienne ont été étudiés par les américains et on en retrouve dans les films hollywoodiens maintenant. D'après le même prof de français qui a déclaré ceci, l'attaque de l'irak et la sortie de star wars 3 n'étaient pas des coïncidences.
     
  3. M3T4LH34DD
    Offline

    M3T4LH34DDDieu Membre actif

    1 251
    0
    11
    Avr 2011
  4. anarchiste, individualiste
    La plupart des films de guerre américains et les films avec des extra-terrestres contiennent un message subliminal. Tu vois, avant la chute du bloc de l'Est, la plupart des films d'extra-terrestres mettaient en scène des méchants pas beaux, du genre Alien ou Predator. Ceux-ci symbolisent l'envahisseur communiste... Bon après il y a eu E.T. qui a un peu changé la donne...

    Ensuite post-11 septembre, beaucoup de films d'extra-terrestres font une référence implicite aux terroristes : Halo, Green Lantern, World Invasion : Battle Los Angeles, Skyline. Ajoutez à ça Iron Man, mais encore ils montrent aussi la folie de la "défense" américaine, Démineur, même s'il est excellent, et puis pas mal d'autres films pro-patriotiques (Independence Day, Captain America...).
     
  5. samsuffit39
    Offline

    samsuffit39Membre du forum Membre actif

    71
    1
    0
    Août 2011
    France
  6. anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    acharnement? je dirais plutot degout ecoeurement, desespoir face a tant de betise...d absence totale de conscience de classe et de comprehension des luttes
    qu elles imposent.
     
  7. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Extrait de " Pour une internationale voyoute " :



    Aujourd’hui, la délinquance est de vouloir passer à autre chose
    Le révolutionnaire est mû par une conscience politique, il donne à ses actions un sens collectif et une finalité sociale, alors que le révolté est animé en premier lieu par son insatisfaction personnelle. A priori le révolté n’a que le courage dont il fait preuve pour s’insurger à titre individuel contre la totalité de la société. Mais il est aussi le seul à conformer sa vie quotidienne, donc ses actes, à ses idées. Le révolté, même s’il manque de formation intellectuelle et politique, songe à construire un monde différent, une société qu’il cesserait de mépriser. C’est un impatient qui ne croit plus aux moyens politiciens de changer la société, à laquelle du reste, il refuse de s’intégrer. Le voleur, par son acte, commet un acte de révolte, même si il l’ignore, en défiant la propriété privée.

    Peu importe que le révolté soit incapable d’expliquer sa révolte, l’essentiel reste qu’il s’insurge, qu’il ne participe en aucun cas à la continuation de l’ordre social actuel. Il est de notre devoir de reconnaître sa cause, celle du lumpenprolétariat, comme la notre et de contribuer à lui donner raison et ses raisons, à enrichir théoriquement la vérité dont l’action pratique exprime la recherche. La délinquance a raison, non par son absence de programme, mais parce qu’elle est le produit des contradictions de cette société en faillite.



    On peut déplorer l’absence d’idéal commun de la part des révoltés et le manque de cohésion de leurs actions individuelles. Quand il n’en sera plus ainsi, ce sera la révolution des révoltés, un anarchisme qui passe du vol à la subversion sociale, de la subversion sociale à la guérilla urbaine, et non plus la révolution propre-en-ordre de cette fausse gauche, qui prétend libérer le prolétariat en respectant les lois conçues pour l’asservir. Elle qui lui refuse l’avènement du pouvoir populaire à coups de promesses électorales, de compromis politiques et de réformes abusives, à l’obtention desquelles on gaspille l’énergie révolutionnaire des masses lasses de ce progrès trompeur.



    La révolte est une lutte comme une autre, peut-être plus radicale, plus spectaculaire et moins morale, en apparence. Le système de lutte choisi est le résultat d’une mûre réflexion, d’un choix libre auquel on vient de soi-même, et non le résultat d’un enthousiasme romantique. De même que la lutte pour la libération de la vie quotidienne se fera par les gens ordinaires, non pas par des militants préfabriqués. Mais le caractère spectaculaire de cette révolte est bien moins inquiétant que l’absence de mobiles apparents. De là, les élucubrations démentes de la justice, partie à la recherche des manipulateurs-meneurs, et des sanctions autoritaires, dans le cadre de la légitimité démocratique et de sa symbolique sécuritaire. Comme il est impossible de démontrer aux révoltés qu’ils ont tort, ne restent que l’intimidation et la répression.

    L’abondance marchande a échoué, l’obéissance est morte, cessez de parler de crise de l’autorité, de mauvaise intégration, de circonstances ! Le capitalisme a voulu l’éradication du social en tant que classe dangereuse, en tant que partie visible de l’échec et en tant que subversion d’un monde fini.

    Aujourd’hui, sur cette scène, ce sont les spectateurs d’hier qui jouent, et de là, peut surgir le délire qui se transformera en le plus grand incendie que l’histoire ait connu. Il n’y a pas d’autre beauté que celle qui détruit la falsification de l’intégration au vieux-monde qui nous rejette. Nous sommes enclins à la colère et à la révolte ! Nous ne voulons plus de cet ennui du bonheur bourgeois mystifié.

    La contestation n’est pas admise, nous serons considérés comme des délinquants, coupables de crime social pour oser vouloir encore changer quelque chose dans cette société. La révolte est notre arme. Nous combattons pour la liberté, pour la vie véritable, pour que la vie vaille la peine d’être vécue.


    « Le criminel rompt la monotonie et la sécurité quotidienne, banale, de la vie bourgeoise. » (Marx).
     
  8. G 3org3
    Offline

    G 3org3Membre du forum Membre actif

    256
    2
    1
    Déc 2010
  9. anarchiste, auto-gestionnaire
    Non, je crois que c'est juste le reflet de la société.
    Ça complait les gens dans leurs petites valeurs, leur religion et toute leur merde, ils ressortent contents de la salle et reprennent le train de l'aliénation en chantant leur joie de vivre.
     
  10. Nico37
    Offline

    Nico37Membre du forum Membre actif

    1 248
    0
    64
    Nov 2007
     
  11. Nico37
    Offline

    Nico37Membre du forum Membre actif

    1 248
    0
    64
    Nov 2007
     
  12. Nico37
    Offline

    Nico37Membre du forum Membre actif

    1 248
    0
    64
    Nov 2007
     
  13. Nico37
    Offline

    Nico37Membre du forum Membre actif

    1 248
    0
    64
    Nov 2007
     
  14. Nico37
    Offline

    Nico37Membre du forum Membre actif

    1 248
    0
    64
    Nov 2007
     
  15. Nico37
    Offline

    Nico37Membre du forum Membre actif

    1 248
    0
    64
    Nov 2007
     
  16. Nico37
    Offline

    Nico37Membre du forum Membre actif

    1 248
    0
    64
    Nov 2007
     
  17. Nico37
    Offline

    Nico37Membre du forum Membre actif

    1 248
    0
    64
    Nov 2007
     
  18. Nico37
    Offline

    Nico37Membre du forum Membre actif

    1 248
    0
    64
    Nov 2007
     
  19. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    [Grande-Bretagne] Les délateurs travaillent

    Posted on 26 décembre 2011 by juralib


    Grande-Bretagne : 62 arrestations après une opération de police dans l’enquête sur les émeutes de l’été

    Scotland Yard a annoncé avoir fait une descente dans une centaine d’appartements mercredi [21 décembre] à Londres et procédé à 62 arrestations, lors d’une opération d’envergure contre les émeutiers impliqués dans les violences urbaines de cet été.


    « L’opération d’aujourd’hui (mercredi) démontre que quatre mois après les incidents de Londres, nous sommes absolument déterminés à identifier et arrêter les personnes responsables des émeutes », a commenté un responsable de Scotland Yard, Robin Bhairam. Cette descente a été organisée une semaine après la diffusion sur internet par la police des portraits des « suspects les plus recherchés » dans le cadre de l’enquête sur les émeutes d’août à Londres. « À la suite de la publication de photos de plus de 200 suspects sur le site Flickr, je voudrais remercier tous ceux qui ont répondu à notre appel pour nous aider à identifier les personnes recherchées », a ajouté M. Bhairam.

    À ce jour, près de 3.500 personnes soupçonnées d’avoir participé aux émeutes ont été arrêtées par Scotland Yard, et 2.179 inculpées ou citées à comparaître.

    La Grande-Bretagne a connu début août pendant plusieurs jours, les pires émeutes qu’ait connues le pays en trente ans. Ces violences, consécutives à la mort d’un jeune homme pendant une opération de police dans le nord de Londres, avaient rapidement gagné plusieurs autres villes anglaises, donnant lieu à des scènes de vandalismes et de pillages devant des forces de police largement débordées. Cinq personnes avaient été tuées lors de ces émeutes.

    Leur presse (Belga), 21 décembre 2011
     
Chargement...