Chargement...

anarcho-fascisme

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par petiberu, 4 Mai 2008.

  1. petiberu
    Offline

    petiberuMembre du forum Membre actif

    95
    0
    0
    Oct 2007
    j'ai déja entendu le terme d'anarcho-fasicme, ça existe vraiment? Je sais bien qu'il y a de l'anarchisme plus ou moins nationaliste (proudhon antissémite) mais l'anarchisme et le fascisme sont deux notions qui s'opposent vu que le fascisme est basé sur l'autorité. Donc est-ce que il y a vraiment des gens qui ont ateind le niveau maximum de la connerie et qui se proclament anarcho-fascsite? :ecouteurs:
     
  2. oiskinoi
    Offline

    oiskinoiMembre du forum

    321
    0
    0
    Avr 2008
  3. libertaire, anarchiste
    je n'est jamais entendu parler de sa mais sa me semble peut probable un anarchyste etant contre les frontiere .il faut etre completement stupide pour se dire anarcho-fascisme
     
  4. Chiant
    Offline

    ChiantMembre du forum Membre actif

    321
    0
    0
    Jan 2008
  5. chaos/Nihiliste
    Oulala, stp arrête les mélanges et arrête d'écouter les propagandistes de bas-étage car le nationalisme n'est absolument pas obligatoirement antisémite : un bel exemple est le fascisme justement.
    Le fascisme n'est pas que nationaliste et le nationalisme ne se borne pas à des frontières : le pangermanisme par exemple.

    Le fascisme, s'il attira nombre d'anarchistes, est l'antithèse de l'anarchie puisque justement, comme tu l'as dit, il commande qu'il y ait une hiérachie forte.

    Je pens epour ma part que "l'anarcho-fascisme" est une création de personnes qui prennent le mot "anarchie" dans son sens dévoyé : l'anomie.
    Alors en gros, l'anarcho-fascisme serait foutre le souk en beuglant heil hilter quoi. Ou alors, c'est une façon de décrier un mouvement dissident !!!

    C'est un peu anarchisme de droite : pour moi, c'est basé sur l'utilisation dévoyée du mot anarchie.
     
  6. poil de yak
    Offline

    poil de yakanarschtroumpf Membre actif

    431
    0
    12
    Mai 2007
  7. chaos/Nihiliste
    bah c'est pas moins con que nazi-punk et pourtant ça existe....

    mais a la limite ça peut étre sympa un anar-faf si t'arrive pas a lui péter la gueule parce qu'il est fafs, un nazi va le faire parce qu'il est anar.
    en gros si ça existe ça m'étonneré que l'espéce perdure bien longtemps
     
  8. Chiant
    Offline

    ChiantMembre du forum Membre actif

    321
    0
    0
    Jan 2008
  9. chaos/Nihiliste
    Ben surtoutle punk de base est nihiliste, il a été récupéré par des gauchistes, c'est tout.
    Mais l'esprit punk de base peut très bien se "nazifier" sans difficulté et avec autant de pertinence qu'il s'est anarchisé.
     
  10. Hoddy Evalb
    Offline

    Hoddy EvalbBanned from the Roxy Membre actif

    112
    1
    3
    Fev 2008
  11. anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Zeeeaaak ! :ecouteurs:

    Sinon, le punk étant fondamentalement nihiliste, il me semble plus logique pour un punk de s'engager dans un truc vraiment révolutionnaire comme l'anarchisme (au sens politique) et pas foncièrement réactionnaire comme le nazisme (quoi que ses créateurs aient pu en dire). Mais effectivement, ça se discute.
     
  12. poil de yak
    Offline

    poil de yakanarschtroumpf Membre actif

    431
    0
    12
    Mai 2007
  13. chaos/Nihiliste
    ptin c'est vrai j'l'avais zappé.....il est mort d'ailleurs ? :ecouteurs:

    a chiant : ben pour un nihiliste ça me parait plus logique....enfin, moins incohérent en tout cas, de virer anar que faf....
    mais sinon jsuis a peu prés vaguement presque d'accord.
     
  14. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 682
    242
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  15. anarchiste, autonome
    lol demande ca a zeak ;)

    dans une discussion avec lui, quelqu'un a prouvé qu'il existait bel et bien un organisation se revandiquant de l'anarcho-fascisme, et il existe aussi un courrant idéologique..

    Bien que perso je croit que ce soit une totale contradiction et le résultat d'une incompréhension et d'une incohérence GRAVE.

    lol proudhon avait absoulument rien d'un nationaliste. L'antisémitisme n'est pas automatiquement du fascisme non plus. Je crois pas que l'exemple soit approprié ;)
     
  16. petiberu
    Offline

    petiberuMembre du forum Membre actif

    95
    0
    0
    Oct 2007
    je me suis mal expliqué, désolé, par nationaliste, je voulais dire rasciste intolérant...
     
  17. oiskinoi
    Offline

    oiskinoiMembre du forum

    321
    0
    0
    Avr 2008
  18. libertaire, anarchiste
    a bon ????


    c'est pourtant la haine d'un peuple et la volonter de le voir disparetre je ne voit pas la diference avec le fascisme a part que l'antisemitisme est centre sur la haine du peuple juifs:S
     
  19. Chiant
    Offline

    ChiantMembre du forum Membre actif

    321
    0
    0
    Jan 2008
  20. chaos/Nihiliste
    Le nazisme est tout sauf réactionaire, il est en réalité révolutionnaire puisqu'il se propose de créer un homme nouveau, une société nouvelle et de balayé l'ordre ancien.
    Il n'y a absolument rien de réactionaire là dedans (ni de marxiste ni de socialiste).

    Ben justement, Benito n'était pas plus raciste qu'un autre homme de son temps. Tu confonds avec le nazisme.
    D'ailleurs, il y avait pas mal de chemises noirs juif.

    Et le nationalisme en lui-même n'est pas nécéssairement raciste, xénophobe, oui mais pas raciste.
    Tout dépend de la considération de la nation qu'aura le nationaliste.

    l'antisémitisme lui peut facilement devenir de Gauche ou d'extrême gauche car le délire "la juiverie internationale" et le trip "les juif, l'argent", ça existe et ça ressort bcp ces derniers temps à Gauche.

    En fait, tu associes des notions que les propagandistes gauchistes de base entremêlent joyeusement mais qui sont tout à fait distincte et indépendante les unes des autres car on peut être ultra intolérant et anarchiste, raciste et communiste etc.
    Cela dit, c'est vrai, le nazisme se fonde essentiellement sur le racisme.

    En fait, le nihiliste cherche à détruire et quoi de mieux que le nazisme pour y parvenir ? En réalité, le nihiliste n'a plus d'espoir contrairement à l'anar donc ça me parait ultra contradictoire d'adhérer à toute forme d'idéologie de l'espérance.
    Mais bon vu le sens russe, oui effecitvement.
     
    Dernière édition par un modérateur: 4 Mai 2008
  21. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 682
    242
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  22. anarchiste, autonome
    Antisémitisme = Discrimination / haine d'un groupe d'individus en particulier

    Fascisme = Centralisation du pouvoir dans l'état, dictature et système à parti unique. Le Fascisme n'a aucun lien direct avec le nazisme, le racisme, ou l'antisémitisme. Les gauchistes peuvent être fachos comme les rouges peuvent l'être aussi.

    Puis Proudhon était un anarchiste pur et dur, et prétendre qu'il est lié au fascisme est un peu ridicule, quand il est considéré pour plusieurs comme étant "Le père de l'anarchie".

    Toutes les théories de proudhon, de "L'anarchie dans l'Ordre" jusqu'à "La Propriété, C'est le Vol!", sont en opposition directe avec les concepts de base du fascisme.

    Toutefois, je ne nie pas qu'il avait certaines tendances anti-sémitistes, mais faut se remettre dans le concept de l'époque, ou les juifs étaient pour la plupart des bourgeois. Son 'dégout' des juifs provient directement de sa haine des bourgeois, et non pas pour des questions de races comme c'était le cas avec l'antisémitisme des nazis.
     
  23. Chiant
    Offline

    ChiantMembre du forum Membre actif

    321
    0
    0
    Jan 2008
  24. chaos/Nihiliste
    Heuuuu, les Juifs pour la plupart des bourgeois ... Désolé mais c'est tout à fait faux. Seulement une partie fort entreprennante de la communauté juive a su profité de la Révolution (et de l'empire) puis de la révolution industrielle pour s'émançiper d'une société fort contreingnante à leur égard.
    Certaines personnes ont donc su occuper des fonctions en vue et, comme il se le doit, susciter des jalousies.
    Une pincée de bon vieille anti-judaïsme chrétien et hop, le lien est vite fait ; on tombe dans la regaine classique des antisémites.

    En revanche, le "Juifs=bolchevique"* n'est pas dénué de fondements : en Russie impériale, les Juifs subissaient un apartheid très pesant et étaient régulièrement la cible de pogrom (1905 se termine ainsi).
    Hors le communisme déclare tous les hommes égaux, établit l'égalité juridique etc. Bref, pour les Juifs peu religieux, c'était là une aubaine d'émançpation.

    *On notera au passage l'évidente contradiction entre les thèmes "les Juifs voleurs et grands riches", "les Juifs bolcheviques", "le complot judéo-maçonique".(o_O)
     
  25. Aëchma-daëva
    Offline

    Aëchma-daëvaMembre du forum Membre actif

    138
    0
    0
    Avr 2007
    Rappelons tout de même qu'un juif est un pratiquant du judaïsme, un religieux. Il peut très bien y avoir des différence de "race" (pour rester dans le même registre, mais je préfère couleur de peau. Le mot "race" a vraiment une horrible sonorité) entre plusieurs juifs. Parlons plutôt d'israélites pour ce qui est des "races", comme on parle de noirs, de blanc, etc...
     
  26. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 682
    242
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  27. anarchiste, autonome
    ouais, mais le point ou je voulais en venir, c'est que Proudhon ne critiquait pas la juiverie pour de tels raisons.
     
  28. Bruit sans frontière
    Offline

    Bruit sans frontièreRésistant à la Résistance Membre actif

    61
    0
    0
    Avr 2008
  29. chaos/Nihiliste, individualiste
    Quel est le rapport entre le nihilisme et le nazisme si ce n'est que Hitler a reutilisé le principe de la morale du fort à ses fins?
    Le nihilisme n'est pas un concept pessimiste,c'est un concept optimiste, le suicidaire est un faible, le nihiliste fort est celui qui sait s'élever au dessus de lui-même.
    Faut jamais avoir lu Nietzsche pour sortir que le nihiliste est un desesperé...
     
  30. Ellaurenzovfoot
    Offline

    EllaurenzovfootMembre du forum Membre actif

    78
    0
    0
    Avr 2008
  31. libertaire, internationaliste, situationniste, auto-gestionnaire, individualiste, apolitique/Indécis
    Si on voulait revenir au début de la discussion pour parler de anarcho-faschisme, je sais pas si on pourrait que le second est issu du premier, mais la naissance du nom lui incombe pourtant. Le fachisme vient de mussolini, hors mussolini était au départ un militant anarchiste. Qui part la suite fonda un groupuscule pronant les faschi italien, qui en a fait un groupe prenant le controle de l'italie, on appela ensuite ce système le faschisme. Mais comme, malheureusement, tout mouvement autoritaire des dernières années, il est issu d'une mentalité dite de gauche. Je dis pas que l'anarchisme est de gauche, mais s'il fallait le placer sur un siège du parlement.... national-SOCIALISME, Faschisme, Communisme d'état (urss, chine).... Donc après oui ce n'était pas des revendiquant anarchiste sauf mussolini, donc je vois pas pourquoi je fais le rapprochement. La suite d'idée sans doute pour parler... dsl... Mais bon un anarcho-faschisme est un paradoxe avec les définition des termes actuels.

    Un anti-autoritaire autoritaire, c'est un peu louche... à la limite les socialistes révolutionnaires de gauches, ou LO qui sont un peu beau stalinien....

    Après faudrait voir comment placer les termes. Est-ce être anarchiste et l'imposer de façon autoritaire, ou alors être anarchiste et en même autoritaire (ce qui je pense pas possible, sinon pas anarchiste). La révolution est par le fait même, autoritaire.... sinon on l'appelerait éducation démocratique.
     
  32. Chiant
    Offline

    ChiantMembre du forum Membre actif

    321
    0
    0
    Jan 2008
  33. chaos/Nihiliste
    Nietszche : wouai : vive Wiki hein ! D'abord le nihilisme ne peut être réduit à Nietszche ensuite son nihilisme est avant tout d'essence philosophique et non politique et pour finir, le nihilisme punk, le "no futur" est le nihilisme du faible. Il n'y a justement plus d'espoir.
    Cela dit, j'aimerais bien que tu m'expliques ou tu vois de l'espoir dans le nihilisme du fort.

    Je pense surtout que tu es aveuglé par les mots "forts"/"faibles"


    Non le Juif n'est pas l'adhérent au judaïsme, le Juif (avec une majuscule) est une personne membre d'un groupe socio-culturel et donc est Juif dans son être non dans son penser.
    C'est le juif avec une minuscule qui désigne l'adhérent au judaïsme.
    Il ne s'agit pas ici de reprendre les thèses racistes nazies mais de parler de réalités socio-culuterelles.

    On ne parle pas de "race" mais de gourpes socio-culturel, ethnique etc. Ca peut paraitre futile mais si on creuse un peu, on remarque des différences énormes et essentielles.

    La "juiverie" est un terme ultra-péjoratif : on préfèrera le mot "judaïté" ;)

    Mussolini rompt totalement avec le syndicalisme et les prinçipes de sa jeunesse. La filiation est très vague et son expérience de vie est ici très importante comme la Première guerre mondiale etc. S'il va conserver des aspects assimilable aux idéologies de gauches de sa jeunesse, ce ne seront plus que des détails.
    Affilier idéologiquement et théoriquement le fascisme à l'anarchisme me parait impossible !
    Dans les faits, c'est autre chose.

    Ben Makhno, pour autant que je sache a réussi son coup en modérant vahcement sont aspect autoritaire. Cela dit, il bénéficiait de structures anciennes propiçes.
    Les anars espagnols ont montré eux que ce paradoxe était possible.
    Cela dit, je pense qu'il faudrait s'accorder sur le mot autoritaire et sur le mot ou l'anarchiste place son anti-autoritarisme car bon, on trouvera toujours et partout des contraintes et dès que l'on commençe à se renvendiquer d'une idéologie (ou d'une religion) on impose de facto un degré d'autoritarisme.
     
  34. spike
    Offline

    spikeMembre du forum Expulsé par vote

    347
    0
    0
    Août 2007
    oui le National Anarchisme existe et Nietzche n'était pas Nazi, mais il a été déformé par ces cons!
     
  35. Ellaurenzovfoot
    Offline

    EllaurenzovfootMembre du forum Membre actif

    78
    0
    0
    Avr 2008
  36. libertaire, internationaliste, situationniste, auto-gestionnaire, individualiste, apolitique/Indécis
    Mais le national arnachisme se placerait plus dans une position de défense alors s'il existe? (si on prenait l'exemple corse, basque, etc) Pour ensuite être internationaliste? Ou alors reste t-il nationaliste, même si le prob est résolu?