Chargement...

Anarchiste drogué... Type bidon !?

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Flippy, 10 Juillet 2007.

  1. Fawkes
    Offline

    FawkesOpen your mind! Membre actif

    72
    0
    0
    Juil 2007
  2. anarchiste, féministe
    Etre maitre de soit sa veux pas dire se priver. Sa veut dire decouvrire les plaisires de la vie sans que ceux-ci nous bouffe notre liberte.
    Je connais personelement des potes qui en sont a un bedo voire plus par jour et qui sont incapable de restituer certains souvenirs marquant que j'ai vecu avec eux.
    L'un deux a esseyer de passer a d'autre substance genre acides...
    Mais par ailleurs, je suis le premier a rouler un petard en soire quand les condition sont reunies.
    Sa depend beaucoup d'une personne a l'autre. Je met juste en garde ceux qui ont tendance a augmenter les doses et a ne vivre que pour ca.

    Fumons oui! Mais fumons totalement libre! :ecouteurs:
     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Juillet 2007
  3. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Si tous les mecs qui n'avaient pas de mémoire étaient accros au canna... :roll:
     
  4. John-John Tralala
    Offline

    John-John TralalaEncore un compte libre ! Expulsé par vote

    517
    4
    0
    Juin 2007
    Ceux qui ne vivent que pour ca ont leurs raisons. Et ce n'est pas moi qui vais juger quelles raisons de vivre sont valables et quelles autres sont condamnables.

    Ce que je veux dire, c'est que ca n'a aucun sens d'evoquer sous le nom de liberté un pratique qui consiste à se limiter.
    Etre accro, c'est avoir une norme de consommation. Eviter d'etre accro, c'est la meme chose. Il n'y a donc pas de liberté.
     
  5. K-Way
    Offline

    K-WayMembre du forum Membre actif

    70
    0
    0
    Juin 2007
    La liberté c'est l'équilibre.

    Pas la privation pure et simple, dans le but d'être "pur", ça, comme l'a dit JJT, c'est les moines, les curés...

    Au passage la télé c'est une drogue.

    Avoir le choix de fumer ou pas, sans tomber accro, savoir se mesurer, trouver son equilibre, ça, c'est être libre.
     
  6. Ecologos
    Offline

    EcologosMembre du forum Membre actif

    82
    0
    0
    Avr 2007
    Tres vrais, la TV en plus d'étre une drogue pour plusieur... nous manipule, décroche de la réalité en essais de nous faire rever.

    Perso, je consomme de l'alcool a l'occasion, mais si l'alcool n'existerais pas, je m'en porterais pas plus mal. Ce que je veut dire... c'est que ce n'est pas un produit nécessaire a mon bonheur et a ma vie. C'est plus un moyen de divertissement qui comme n'importequel a besoin d'équilibre.

    En quantité ressonnable, l'alcool, surtout le vin, semble etre bon pour la santé.

    Le piege dans la drogue est aussi l'achat... point peu discuté, mais qui ne dit pas que vous achetez pas a une personne qui se fou totalement du monde, de changer les choses... la vous encouragez un systeme, une machine contraire a vos pensez.

    Cultiver sois meme sont cannabis, est beaucoup plus louable... non?
     
  7. John-John Tralala
    Offline

    John-John TralalaEncore un compte libre ! Expulsé par vote

    517
    4
    0
    Juin 2007
    Wouah ! alors j'ai qu'a vivre comme mes parents pour etre libre ?

    Faut pas vous meprendre : j'ai beaucoup plus de sympathie pour les ascetes, les moines et les mystiques que pour les gens équilibrés.

    Eux savent vivre et mourir.

    Ah ? faudra que j'essaie celle la aussi alors. Moi j'aime bien rever.

    _________________________
    Nous éprouvons la meme haine
    Contre l'ordre et l'autorité
    Que les mômes dans les lycées
    Qui luttent et se font matraquer
    Parce qu'ils refusent l'enseignement
    Qui prétend que la liberté
    C'est leur avenir stérilisé
    Dans la légalité bourgeoise
     
  8. flo
    Offline

    floNouveau membre

    12
    0
    0
    Mai 2007
    etre libre c'est pas tout simplement de faire ce qu'il te chante de ton corps et de ton esprit ?
     
  9. Lowry
    Offline

    LowryMembre du forum

    37
    0
    0
    Mai 2007
    C'est aussi de ce point-là que je pars mais en rester à cette considération c'est insuffisant. Je crois que chacun peut foutre ce qu'il veut dans son corps si il est au courant des conséquences de son geste. C'est pas un secret: l'alcool, le joint, la clope et tout le reste sont mauvais pour la santé et leur achat risque de rapporter à des personnes que l'on n'apprécie pas (multinationales, mafia, etc...).

    Perso je picole pas mal car j'apprécie ça, tout en sachant très bien ce que je fais. Si un mec qui fume me tient ce raisonnement hé bien ok c'est sa vie. Par contre les jeunes rebelz de 16 ans qui se la pètent avec un joint ou une bouteille d'alcool mais qui n'y connaissent rien ça m'énèrve pas mal. Mais bon, d'un autre côté je suppose que j'ai déjà été comme ça dans le passé... Avec l'âge je me suis éveillé et j'ai pu faire mes propres choix. Le problème est que certains de ces jeunes risquent de rester dans leur optique drogue=rebellitude sans chercher à voir plus loin.
     
  10. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    J'ai 15 ans, je fûmes, je bois. ça te pose un problème ? ça fait de moi un faux rebelle ? Evite d'utiliser l'âge comme facteur d'engagement et de connaissance.
     
  11. Lowry
    Offline

    LowryMembre du forum

    37
    0
    0
    Mai 2007
    Non ça ne fais pas de toi un faux rebelle du tout mais hônnetement je connais peu de gens de 15 ans capables de tenir les mêmes discours que toi. J'ai clairement fait une généralisation mais les rapports à la drogue sont tellement liés à l'individu qu'il faudrait tenir compte du caractère de chaque personne pour être dans le juste. Je maintiens donc que pas mal d'ados ne connaissent pas les tenants et aboutissants de leur consommation mais juste son côté fun, c'était mon cas à 15 ans et j'en observe beaucoup aujourd'hui.

    Note bien que je ne parle ici que des ados, cependant je sais très bien que les gens de tous âges consomment souvent sans réfléchir.
     
  12. John-John Tralala
    Offline

    John-John TralalaEncore un compte libre ! Expulsé par vote

    517
    4
    0
    Juin 2007
    Alors pourquoi tu parles des ados ?
     
  13. ramoca
    Offline

    ramoca"je suis ton père" :) Membre actif

    564
    0
    43
    Août 2007
    Moi j'ai 16ans, les seuls fois une je tire des douilles c'est pendant les soirées avec mes potes,c'est à usage festif,comme l'alcool.
    Je suis d'accord sur le fait que être dependant d'une drogue est une forme de non-liberté.
    Après je ne juge pas,certains prennent de la drogue pour fuire une vie merdique.
    J'ai discuter avec une mec qui avait pris presque toutes les formes de drogues (acides,coke,eroine..) et ça lui à vrement attaquer le cervaux.
    Quand on à discuter avec un mec comme ça, on a vrement plus envie de prendre de drogue de sa vie.
     
  14. Raphi
    Offline

    RaphiNouveau membre

    9
    0
    0
    Juil 2007
    La consommation de cannabis ou alcool (je zappe les drogues commes les clopes l héro... car elles agissent un peu différemment) n'est pas anti-liberté. Même si la dépendance est une contrainte à la liberté utilisé ces drogues comme "trankilisant" ou "excitant festif" n' est pas contraire à la liberté puisque nous décidons d'en prendre. La dépendance à n importe quel produit est une atteinte et nous devons nous en débarrasser!
     
  15. NonosS
    Offline

    NonosSNouveau membre

    10
    0
    0
    Août 2007
    Vous savez, drogues et orientation politique n'on que peu de choses a voir, les cadres en entreprise se droguent pour supporter le rythme de travaille qu'on leur impose, ainsi que pas mal d'autres pour les mêmes raisons, d'autres dans le but de supporter une vie pas rose tout les jours voir franchement cradingue, d'autres dans un but spirituel genre chamanisme et autres, d'autres encore dans un esprit de fete, certains prennent de nombreux anti-dépresseur et autres médoc pour se soigner et certains de ces médocs sont extrement addictif ... chacun ses raisons la drogue ne dépend pas forcément de l'idéologie d'une personne.
    On trouve effectivement beaucoup de drogue dans les milieux des punk, des teufeur ou des rappeur, mais tout autant chez les clubbeur ... et aussi bien chez les clubbeur que chez les keupon les neuskis ou les teufeur, certaines personnes se foutent de la conscience politique, d'autres s'en soucie franchement et ce "classement" (désolé) ne corespond pas au classement drogues/pas drogues ....

    Donc anar ET drogués ? question que je pense farpaitement injustifié, erroné , faux débat quoi ... (et je sui pas anar)

    Quant à sovoir si un anarchiste qui se drogue peut réelement se dire anarchiste ... on s'en fou un peu non ? chacun son problème c'est pas très important à mon sens.
     
  16. zombifex
    Offline

    zombifexMembre du forum Membre actif

    404
    0
    0
    Juin 2007
    +1

    on sfume un .....:ecouteurs:

    boa autrement si tu préfaire on se boit une :biere:
     
  17. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 933
    364
    2,056
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  18. libertaire
    Je fume du cannabis ou des dérivés presque quotidiennement.... et alors? Ca m,empeche d'etre anar? Certains boivent leur bièeres, d'autres fument une cigarette... moi je fume du cannabis. C'est pas comme si je fumais du crack quand meme...

    Je ne vois aucun lien entre l'Etat et le cannabis. Le cannabis est illégal presque partout, donc le marché noir reste une économie libre-organisée, non-taxée, indépendante des appareils étatique..

    Et personnellement, ca me rend pas différent, ca me fait pas perdre la tete pour 2 secondes. L'alcool affaiblit beaucoup plus les facultés de toute facon, et fumer un joint m'a jamais empecher de faire ce que je fais habituellement
     
  19. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 933
    364
    2,056
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  20. libertaire
    c'est pas tout a fait exact...

    selon une recherche du gouvernement canadien par des experts le cannabis affecte UNIQUEMENT la mémoire a COURT TERME.... ce qui veux dire les petits détails des derniès 15-20 minutes et encore la tout les effets varient selon le consommateur (je fume chaque jour et j'ai jamais de perte de mémoire.... et crois-moi des chiffres j'en ai plusieurs a retenir ;))



    Pour ce qui est de la dépendance, la même recherche canadienne a prouvé que la dépendance physique (comme pour les drogues dures, le tabac, l'alcool) est TOTALEMENT inexistante chez les consommateurs de cannabis. Seule une dépendance PHYSIOLOGIQUE peut etre présente.... et croyez-moi même apres plusieurs années de fumage quotidient c'est facile d'aretter de consommer du cannabis d'un jour a l'autre.

    Encore la cette meme recherche a prouver que TOUTS LES EFFETS du cannabis (sur le corps, la tête, le cerveau, et le coté dépendance) disparaissent moins de 30 jours après avoir aretter de consommer.
    Donc un mec qui a 50 ans, et qui fumme 10 fois par jour depuis qu'il a 15 ans, si ce mec arette de fumer pendant 30 jours, même le chercheur le plus expérimenter sur le sujet ne pourrait pas trouver la moindre trace dans son organisme qui laisserait croire que le mec a consommer du cannabis une seule fois dans sa vie.



    Le cannabis est incomparablement plus facile a produire que le tabac et l'alcool. Donc puisque tout le monde opeut facilement en cultiver, ce marché, contrairement au tabac et a l'alcool, est beaucoup plus dur a monopoliser. C'est faux de dire que la majorité du cannabis est controler par le crime organisé.

    Et, meme si ca serait vrai, pourquoi blamer les consommateurs d'etre coupable de contribuer a un économie soutairraine qui profite aux mafieux quand c'est ce même systeme capitaliste qui est la cause de la prohibition du cannabis et des conséquences engendrées, dont notament ce marché noir

    Ce marché noir et ces mafias qui controlent le traffic profitent d'une économie chaotique avec une demande supérieure l'offre. Si le marché du cannabis était libre, légal, non-prohibé, décriminalisé au yeux de la justice le crime organisé ne pourrait pas exister puisqu'ils ne bénificerait pas d'un monopole économique absoulu et ainsi ne pourraient pas avoir le moindre controle sur les prix, ou sur la chaine de re-vente.

    Ce débat est ridicule et inutile. Demandez-vous donc a la place si ALCOOL et ANTI-CAPITALISME ne sont pas contradictoires lorsque mélangées..... Au moins le cannabis que je fume vient pas avec un auto-collant d'une multinationale sur l'emballage, après etre completement défoncé je sais encore me tenir debout et parler normalement contrairement a l'alcool, et surtout je contribue pas au gouvernement ou aux multinationales en consommant
     
  21. Rouge&Noir
    Offline

    Rouge&NoirUne Uthopiste Membre actif

    150
    0
    0
    Août 2007
    Je en trouve pas que les idées anarchistes sont incompatibles avec la consommation de cananbis, il s'agit juste d'un choix à faire
     
  22. zombifex
    Offline

    zombifexMembre du forum Membre actif

    404
    0
    0
    Juin 2007
    en meme temp anarchoï c est bien ce que je dit , si tu fumme un joint par jour ca te fait rien , si t en fume tout le temp t est tout le temp défoncé donc il temanque tout le temp 15mn ^^
     
  23. macadam
    Offline

    macadamNouveau membre

    13
    0
    0
    Août 2007
    Bonjour tous! Suis nouvelle sur le forum. Je dois dire que je suis assez surprise d'un tel debat.Pourquoi en faire tout un foin?Je pense que chacun fait ce qu'il veut de sa vie,accro ou pas et du moment où ça pourrit pas celles des autres...Moi,j'ai 25 ans,suis encore bien jeune.Il y a 10 ans,j'ai commencé avec l'alcool et puis ça n'allait plus,alors j'ai supprimé l'alcool et la bouffe aussi.Puis j'ai repris l'alcool,jusqu'à ce que je découvre autre chose qu'est le speed.Ensuite,quand j'était à cours de speed je jonglais avec la coco snifée ou fumée mais je n'appréciais pas vraiment l'effet alors j'ai pas continué.Les ecstas c'est la même chose.Contrairement à ce qu'on peut croire j'ai jamais eu le claquement des mâchoires à la requiem:D Un temps je fumais le cannabis pur à la pipe mais pareil,j'aime pas! C'etait dans le but de pouvoir dormir un peu plus mais quand on aime pas,on aime pas.Actuellement je ne consomme plus que du speed.Cela peut paraitre bizarre mais grace (ou à cause de ça je sais pas comment dire) j'ai eu l'envie d'étudier à nouveau.Je n'ai jamais appris l'anglais à l'ecole et en 4 mois j'ai avancé de maniére surprenante!Je me suis interessé à beaucoup de choses et j'ai repris le sport.Evidement je ne souhaite à personne de commencer là-dedans! J'ai eu une enfance assez perturbée et n'a pas connu une education parentale.Mon pere m'a renié toute mon enfance et j'en ai beaucoup souffert.Je suis resté trés fragile.Je ne suis jamais "défoncée",bien que je consomme chaque jours mais je prend juste la dose pour avoir plus de punch.Il ne faut pas juger les personnes qui se droguent.Souvent,il y a qqch derriere tout ça et le fait de les juger peuvent les rendrent encore plus fragiles qu'elles ne le sont.Le plus inacceptable est plutôt les personnes qui la vendent.Pour revenir sur le point de vue politique,ça n'a pas de sens avec la drogue.Et NONOSS je suis d'accord avec ce que tu dis.