Chargement...

Anarchisme et préservation des Cultures

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par ade, 17 Juillet 2010.

  1. ade
    Offline

    adeMembre du forum

    26
    0
    5
    Oct 2009
  2. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    En me baladant sur le net j'ai trouvé ca:


    "... NATIONAUX, parce que nous ne considérons pas les notions d'identité ethno-culturelle et d'indépendance nationale comme des concepts négatifs et liberticides, que nous ne confondons pas Etat et nation/patrie, et que nous défendons l'idée de l'autodétermination pour tous, dans un contexte fédéraliste. Parce que pour nous, l'internationalisme consiste en la solidarité internationale de tous les peuples et les exploités en lutte contre les exploiteurs, et non en une sorte de mondialisme massifiant, uniformisant et négateur de toutes les frontières.


    "Les différenciations nationales sont des facteurs de première importance pour les réalisations à venir de l'humanité, pour ceux qui savent distinguer de l'abominable violence étatique le fait vigoureux, beau, et pacifique de la Nation."

    Gustav LANDAUER (1870-1919)



    "L'Etat n'est pas la patrie. C'est l'abstraction, la fiction métaphysique, mystique, politique, juridique de la patrie. Les masses populaires de tous les pays aiment profondément leur patrie; mais c'est un amour réel, naturel. Pas une idée : un fait... Et c'est pour cela que je me sens franchement et toujours le patriote de toutes les patries opprimées."

    Mikhaïl BAKOUNINE (Circulaire à mes amis d'Italie, 1871) "

    Alors je m'interroge. En effet dans une monde sans frontière, n'y aura t'il pas un risque de voir les cultures des différents pays dilués dans une sorte de tout uniforme?
     
  3. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    Ce ne sont pas les frontières qui ont fondés la diversité culturelle.
    Pas plus que l'unité culturelle n'est à la base des nations.
    Les frontières sont le fruits de rapports de forces entre entités politiques : les états.

    Elles ne fondent ni la diversité culturelle ni ne sont fondées par une unité culturelle.

    L'état entretien le mythe unificateur de la nation par le culte du patriotisme et par la formation d'une iconographie mensongère. De Vercingétorix à la pucelle d'Orléans, du 14 juillet 1789 à la résistance intérieure française. Au plus l'unité culturelle est faible au plus le mensonge patriotique sera fort, les Etats-unis d'amérique en sont un exemple frappant.

    Si certains penseurs vivaient ou vivent encore dans le mythe de la patrie cela n'en fait en aucun cas une vérité.
    Certains proches de l'anarchisme ont commis des textes patriotiques, exaltation au massacre, à la veille de la boucherie de 14.
     
  4. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  5. anarchiste, autonome
    Comme surlazone dit, les frontières n'ont rien à voir avec les cultures. Même dans une société anarchiste il y aurait diverses cultures. C'est la diversité qui fait la culture de toute facon.... L'anarchisme ne changera rien aux traditions des peuples et à leur culture. Aujourd'hui si des cultures disparaissent, c'est justement à cause de la présence de d'autres états impérialiste qui les assimilent.

    Les nationalistes pensent que l'anarchisme ferait disparaitre la culture parce que pour eux la culture, c'est un état, un pays, une fierté nationale, et un gouvernement qui fout dehors tout ceux qui menaceraient l'intégrité de cette culture ou le métissage de la race.
     
  6. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 486
    2
    24
    Nov 2008
    France
    La plus grosses menaces pour les différentes cultures aujourd'hui c'est le capitalisme, plus précisément la mondialisation, et lutter contre le capitalisme c'est notre plus grand combat.

    L' anarchisme va permettre de préserver les culture mais contrairement au nationalisme il va permettre l'émergence de nouvelles cultures par les groupement d'affinités, la culture ne se sera plus limiter par le folklore et les frontière, elle n'aura plus de limite, les limites imposées par le nationalisme, et elle n'aura plus à se nier comme c'est trop souvent le cas à cause de la misère et du capitalisme. (immigration forcée, colonialisme, néo colonialisme ...)
     
  7. rafi
    Offline

    rafiMembre du forum Membre actif

    70
    0
    4
    Juin 2007
    ca :
    ca schlinguen c'est un discours de con.
     
  8. Piou
    Offline

    Piou¡YA BASTA! Membre actif

    141
    0
    3
    Jan 2010
  9. anarchiste
    Toutes ces questions sur la culture me font penser à un excellent article sur, justement, le discours des nationalistes sur la culture qui n'est que le recyclage d'idées nauséabondes racistes mais qui ont moins de crédits qu'avant. (excellen blog au passage qu'est celui de fragments sur le temps présent)

    Tout ce qui vient de l'extrême droite est ambigue...donc cela demande ne pas rester devant des évidences...
     
  10. rafi
    Offline

    rafiMembre du forum Membre actif

    70
    0
    4
    Juin 2007
    lire toutres ces merdes est une perte de temps aussi je ne lirai pas les sources (qui sont au demeurant certzainement intéressantezs) fuck off les connards de fachos/nazix/racistes/nationalistes/sionistes/... etc
     
  11. Piou
    Offline

    Piou¡YA BASTA! Membre actif

    141
    0
    3
    Jan 2010
  12. anarchiste
    Pourtant, allez de temps en temps sur les sites de facho pour comprendre réellement ce qu'ils écrivent, pouvoir s'armer contre leurs discours, c'est très utile et important d'un point de vue militant. Combattre le fascisme c'est pas en premier lieu avec une barre à mine...
     
  13. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 427
    2
    1
    Sept 2008
    France
  14. libertaire
    Perso je le fais assez régulièrement, sur un site en particulier ou y'a un panel assez "large" du faf de base en France, et y'a pas à dire c'est instructif. Gerbant mais instructif.
    Si j'avais le temps et la motivation je recommencerais à tenter de dialoguer avec eux, les faire changer d'avis tout ça...mais plus ça va, plus je me dis que c'est peine perdue.
     
  15. rafi
    Offline

    rafiMembre du forum Membre actif

    70
    0
    4
    Juin 2007
    alors je sais que c'est peut-être bien une faiblesse mais ça je peux pas faire. je peux pas faire semblant, je serait un bien mauvais espion, mais même observer je peux pas, je me sentirai obligé de prendre parti. et la communication transparente est impossible, ils croient avoir raison, et nous on a raison. Se sentant en danger ils ban dès qu'ils captent que tu pense pas comme eux...

    Nous c pas pareil, c'est simplement leur facon de penser qu'on bannit! d'un côté tu as une minortité (eux) qui va bannir tous les autres, et de l'autre une minorité (nous) qui va juste bannir une autre minorité (eux) et personne d'autre (je me comprend) c'est peut être pas super bien dit mais on aura compris... si quelqun voulait bien traduire l'idée ^^ je le remercie par avance
     
  16. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 427
    2
    1
    Sept 2008
    France
  17. libertaire
    Non non mais t'inquiète pas, je pense que je vois ou tu veux en venir ^^
    Bah sincèrement, je me dis que si on a raison, objectivement, (et sincèrement je l'espère) ils finiront forcément par s'en rendre compte. Peut-être que je suis trop optimiste.
    Mais quand j'allais sur ce forum faf pour tenter de discuter, je ne cachais pas qui j'étais. Dès le départ dans ma présentation je leurs ai dis que j'étais de tendance libertaire, que je venais pour défendre mon point de vue et voir d'où leurs venait le leur...etc. On ne m'a pas banni (même si ce fut parfois juste), mais j'ai du finir par partir, faute de temps. Alors maintenant, je lis simplement leurs discussions, voir "l'évolution".
    Et c'est moche.
     
  18. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 718
    546
    141
    Jan 2009
    France
  19. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Et alors ? Les traditions et les cultures forcent souvent au conformisme et au conservatisme. La plupart des gens cherchant à conserver leurs vieilles traditions s'encrent dedans et rejettent les autres traditions, et ceux qui n'acceptent pas la leur.
    D'ailleurs ils sont souvent d'extrême droite. Donc mon avis diverge de celui de surlazone et d'anarchoi, je pense que les cultures et les frontières ont un rapport important. Les différences de traditions, de façons de penser sont à l'origine de conflits et de renfermements dans des frontières pour n'être qu'avec des gens partageant notre culture. Et les frontières actuelles sont le résultat de ces différences de cultures entre autre.
    Un bon exemple c'est l'arrivée en amérique des européens. Ils y ont trouvé les indiens ayant une culture totalement différente et les ont exterminé considérant que cette culture était primitive barbare ou plutôt différente de la leur.

    Mais bon pour éviter tout malentendu je précise que je ne fais aucune généralité.
     
  20. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  21. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Le capitalisme à aussi une culture, secret story et kho lanta ça fait partie d'une culture. Dans n'importe quelle culture il y a du bon et du mauvais (après il y en a qu'on peut trouver totalement mauvaise mais cela dépend du point de vue). Les cultures défendent des valeurs au dépend d'autre et c'est le prix payé.

    Quand vous parlé de culture en général je trouve ça beaucoup trop vague.
     
  22. la gallineta
    Offline

    la gallinetaNouveau membre

    6
    0
    0
    Oct 2010
  23. anarchiste
    On est tous empreint d'une culture, et elle nous est propre... La Culture vendu par le système actuel ou par d'anciens systèmes est imposée, et même pire elle est nécessaire à l'individu pour faire partie d'un groupe, pour exister.
    Le fait est qu'il existe des langues différentes, des coutumes, des façons de vivre différentes...
    A mes yeux dans une société anarchiste cela ne devrait pas cesser d'exister, sauf que, à la différence de nos sociétés actuelles, c'est quelque chose qui est propre à chacun du fait de ses origines du milieu dans lequel il grandit et à aucun moment cela ne devrait le différencier des autres...

    Pour ma part j'ai du mal à me reconnaitre fondamentalement dans la culture d'un autre, mais souvent je nous reconnais une partie commune...

    En plus si l'on regarde l'histoire les cultures ont toujours été mouvantes, les dites traditions appliquées aujourd'hui n'ont rien à voir avec celles qui existaient il y a 200 ans, elles évoluent avec les individus, et ces individus se revendiquent d'elles pour se rassurer, pour sentir exister quelque chose de supérieur au dessus d'eux (comme ils ont besoin d'un gouvermenent et d'une religion)... Parce qu'ils ne vivent pas dans une société anarchiste en gros!

    Endin c'est comme ça que je vois les choses.... :)
     
  24. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    Les zones frontalières sont intéressantes pour essayer de comprendre. Comment expliquer que deux villages distant de quelques kilomètres parlent des langues différentes, sinon par l'oppression culturelle étatique.

    Tu crois sincèrement qu'un savoyard a une culture proche d'un breton ? allons soyons un peu sérieux. Les habitants des alpes (autrichiens, italiens, suisse, français) ont (avaient) des modes de vies très proches, une culture commune que n'ont pas entre eux les "français". Deux pêcheurs distant de plusieurs milliers de kilomètres ont beaucoup plus en commun que deux compatriotes de classes différentes.

    Ce que certains appelle culture et qui n'est autre que le bourrage de mou scolaire inculqués à tous je l'appelle propagande patriotique. C'est du pipeau, du vent, des mensonges. Il n'y a plus dans les pays occidentaux comme culture que le spectacle.

    Crois tu vraiment que le massacre des indiens d'amériques soit du à la différence culturelle? Si cela à pu être un argument (celui en particulier de l'église) pour justifier la conquête, il me semble que c'est bien plutôt la soif de pouvoir et de richesse qui est à la base de ce massacre. Comme de tous les autres.
     
  25. k1000
    Offline

    k1000Membre du forum Membre actif

    412
    0
    11
    Jan 2009
    Tout à fait d'accord Surlazone!
    Et la culture de chacun/e n'est pas un ensemble limité acquis dans la période où l'on subit l'éducation mais une somme de savoirs, de connaissances et de plaisirs que nous adoptons au fur et à mesure et jusqu'au bout de son existence.
     
  26. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 718
    546
    141
    Jan 2009
    France
  27. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Je pense que l'avidité est une raison et la différence de culture une autre.
     
  28. raven
    Offline

    ravenMembre du forum Membre actif

    281
    0
    2
    Fev 2010
  29. libertaire, auto-gestionnaire, progressite
    Tiens, un sujet intéressant que je n'avais jamais visité ! :)
    Je vais essayer d'apporter ma contribution à ce débat : est-ce que la suppression de l'Etat engendrerait une disparition ou une uniformisation des cultures ?
    Tout d'abord, qu'est-ce que l'Etat-nation ? Un Etat, c'est une forme d'administration d'un territoire et d'une population. On parle d'Etat nation quand dans 1 Etat, il y a 1 nation. (La nation, c'est pas la même chose que la culture, mais c'est lié)
    L'Etat-nation français a, pour créer une nation française en adéquation avec ses frontières, entrepris une politique (vers la fin du XIX) qu'on pourrait qualifier de "créatrice de nation" : école obligatoire sur tout le territoire, apprentissage de la langue française partout, utilisation de la langue française pour tout ce qui est officiel, unification du peuple (nationalisme) en le faisant se découvrir (les Bretons découvraient, par l'école en particulier, la Cote d'Azur et le Nord, par exemple) et en utilisant un ennemi : l'Allemagne (la revanche de la défaite de 1871 était dans presque tous les esprits et a mené à la 1ere GM)

    Donc l'Etat a attaqué, modifié, et supprimé énorméments de cultures. Par exemple, la quantité de personnes parlant les patois, les langues régionales etc a diminué de manière vertigineuse !

    Il faut bien saisir que l'anarchie (dans le sens "utopie, sans dieux, sans maitres, sans lois, sans discriminations, sans oppression"), c'est quelque chose d'utopique. C'est un idéal.
    L'Etat est une forme d'administration, mais d'autres sont possibles : l'anarchisme prone surtout une décentralisation de l'administration (je vous invite à lire cette petite définition : http://www.toupie.org/Dictionnaire/Subsidiarite.htm )

    Bref, je ne crois pas, au contraire, que l'anarchisme prone la disparition des cultures diverses, et la suppression de l'Etat n'aurait pas cet effet. Bien sur, les estimations dans le domaine du politique et du sociologique sont à prendre avec des pincettes, ce ne sont pas des sciences exactes, et, en particulier pour l'anarchisme, la plupart des situations discutées n'ont été expérimentées que pendant de faibles laps de temps, sur des territoires restreints, avec des échantillons de population particuliers...
     
  30. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Comme goebels l'avait prédit il n'existe plus d'état nation aujourd'hui. La preuve que le concept n'a pas marcher nos chers présidents ( france,angleterre allemagne) ont déclaré il n'y à pas si longtemps : " le multiculturalisme est un échec" . L'etat est une menace pour la culture.
     
  31. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 718
    546
    141
    Jan 2009
    France
  32. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Je ne tiens compte dans ma définition de l'anarchie uniquement de l'aspect sociétaire. On ne peut pas contrôler tous les individus, leurs pensées... Donc j'abrégerais la définition à sans autorité légitime parce qu'il y aura certainement toujours des rapports de forces le but et qu'ils ne soient pas revendiqués ni élevés à l'échelle d'une communauté et en ce sens l'anarchie n'a rien d'utopique.

    Ensuite l'anarchisme ne prône peut-être pas la disparition des cultures mais ça ne m'empêche pas de le prôner (même si c'est plutôt les traditions que je blâme) bien que ça m'indiffère beaucoup plus que la disparition de l'état ou des religions (ou la démission de cet abrutit de kadhafi).
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    22
  2. Réponses:
    13
  3. Réponses:
    1
  4. Réponses:
    3
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    37
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    0