Chargement...

Anarchisme et luttes sociales

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par ninaa, 7 Septembre 2017.

  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 168
    925
    344
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Je transfère ici un passage HS du topic "Libertariens aux USA":
    La question des libertariens aux USA
     
  3. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    176
    2
    Juin 2017
    Donc je reprends cette discussion pour dire que tout ça ne sert à rien à part vous êtes fait plaisir et vous être flatté l'ego.
    Tes potes et toi avez fait avouer que la CGT soutenait le patronat ?
    Ça fait des décennies qu'on le sait.
    Le NPA ne sert à rien ? Leurs membres s'en aperçoivent seuls si on en croit sa dégringolade.
    Encore une fois, dit sous une autre forme, je ne crois pas que les choses se régleront avec des combats d'appareils. Parce que avec ton groupe d'Ivry vous êtes comportés aussi comme un appareil face à ceux de la CGT ou du NPA.
    Encore une fois, dit de la même façon, si un changement radical et positif s'opère, il viendra d'un éveil de conscience général et spontané de l'ensemble des populations qui débordera tous les partis, les organisations, les syndicats et même les anarchistes qui comprendront alors qu'on a pas besoin d'eux-elles ni d'aucune avant-garde même "cool" pour que les choses se fassent.
     
  4. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 168
    925
    344
    Fev 2014
    France
  5. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Evidemment les anarchistes sont conscients que pour l'instant ils ne sont pas nombreux. Conscients aussi que de toute façon un individu, ou un petit groupe d'individus (même des centaines ou des milliers c'est que dal à l'échelle de l'univers) ne peut pas à lui seul trouver de remède miracle au merdier actuel. Alors pourquoi essayer quand même de diffuser nos idées et pratiques libertaires? Si peu nombreux? Parmi tous ces gens qui dépensent une énergie dingue à tenter de nous convaincre que c'est foutu d'avance, que rien ne changera jamais?
    Déjà parce qu'on se sent profondément concernés par les injustices, attirés par les luttes - aussi minoritaires soient-elles, révoltés par les pratiques des partis et syndicats qui tentent de contrôler, récupérer, empêcher ces luttes.
    Je vais commencer par un exemple qui me semble significatif de ce qu'il nous est possible de faire concrètement en tant qu'anarchistes (mais on en a vécus bien d'autres!):
    En 1997, lutte de sans papiers maliens dans un foyer SONACOTRA d'Ivry sur Seine (municipalité communiste). Le PC contrôle cette lutte comme il contrôle à peu près tout: collectifs antiracistes, luttes de précaires, fédération de parents d'élèves, associations de locataires (ubuesque quand les locataires occupent des logements appartenant à la mairie!). Je n'ai pas participé à cette lutte car je venais d'accoucher, mais les autres copains du groupe libertaire d'Ivry ont voulu apporter leur soutien. C'était la première fois qu'ils se trouvaient confrontés aux manoeuvres de politicards. En tant qu'anars on a beau être convaincus que ce sont des pourris, il faut le vivre pour comprendre jusqu'où ils sont capables d'aller!
    Exemple type d'une AG de décision de ce collectif: des mecs de la mairie trônent autour d'une table et discutent entre eux de ce qu'il conviendrait de faire (genre organiser de temps à autres des rassemblements inutiles devant la préfecture...). Sagement assis dans la salle, avec les soutiens non PC, les sans papiers sont censés obéir à ces décisions auxquelles ils ne sont pas conviés à participer. C'est tellement énorme que la première fois les copains en restent juste bouche bée.
    La deuxième fois, même manège: un membre du PC annonce que l'AG est terminée (aucun sans papiers n'a pu prendre la parole). Max, un copain du groupe, se lève alors: "Excusez-moi mais je voudrais faire une proposition aux sans papiers ici présents. Pourquoi ne pas vous réunir entre vous et décider de ce que vous voulez faire? Ensuite vous revenez nous faire part de vos décisions, et nous on décide si on vous suit ou pas?".
    Applaudissements unanimes des sans papiers... qui en effet décident de suivre la suggestion, et d'adopter définitivement ce mode de fonctionnement, à la grande joie du PC comme vous pouvez l'imaginer!
    Je précise que suite à cette lutte, autogérée donc, tous les sans papiers de ce foyer (une centaine environ, sauf deux qui étaient vraiment hors critères - arrivés depuis peu en France) ont obtenu des papiers.
     
  6. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    176
    2
    Juin 2017
    Et quand ils sont nombreux ils se font acheter par le système comme ça s'est passé avec la CNT espagnole en 36.
    La question n'est pas dans le nombre mais dans le fait de vouloir prendre la direction d'un mouvement politique.
    Ça ne peut pas fonctionner comme ça.

    Les maliens ont obtenus des papiers.
    Très bien. La CGT a également eu ce genre de victoires. Que sont-ils devenus ces maliens ? Ils ont intégrés le groupe anarchiste d'Ivry ?
    Poser la question c'est y répondre.

    Diffuser nos idées ?
    J'ai abandonné cet objectif après m'être moi même pas mal agité.
    Parce que c'est pas un cadeau de faire miroiter des jours meilleurs pour que les gens s'aperçoivent que rien n'arrive de mieux même en s'agitant dans tous les sens.
    Donc gardons la patate chaude pour nous puisqu'on l'a dans les mains.
     
  7. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 168
    925
    344
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    L'objectif quand on participe à une lutte n'est évidemment pas de faire intégrer à qui que ce soit le groupe libertaire d'Ivry, mais de promouvoir des pratiques libertaires (dans ce cas, l'autonomie des luttes). Le groupe ne cherche pas à raccoler, on ne recherche que des gens qui partagent spontanément l'ensemble de nos idées.

    Parmi ces sans papiers il y en a avec lesquels on a conservé des liens. Plusieurs ont pris conscience de beaucoup de choses à l'occasion de cette lutte - on apprend toujours beaucoup de choses en les vivant - ne serait-ce que l'expérience de l'autonomie-, au moins autant qu'en lisant des ouvrages théoriques. ça a été une occasion d'échanges très enrichissants pour nous et pour eux aussi apparemment. Tidiane, surtout, nous a vivement impressionnés: ce jeune ouvrier (19 ans à l'époque), doté d'une intelligence et d'un charisme incroyable, était avide de discussions et de lectures:

    Paroles d’un sans-papiers en lutte - Anarchistes Ivry

    [​IMG]

    On n'a pas encore obtenu de résultats spectaculaires? C'est certainement pas une raison pour arrêter de lutter - il faut bien que des gens maintiennent encore une petite flamme - et encore moins pour tenter de décourager ceux qui refusent de baisser les bras!
     
  9. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    176
    2
    Juin 2017
    Ce n'est pas mon intention.
    Et, je me suis "battu" plus qu'à mon tour.
    Et, j'ai participé aussi à des victoires revendicatives.
    Je donne simplement mon point de vue sur le fait que la stratégie avant-gardiste, parce que c'est de cela qu'il s'agit, n'est pas la solution.
    Ça reste mon seul avis et, y compris là dessus, je ne cherche pas à convaincre.
    Je pourrais rajouter par ailleurs que je suis anti-syndicaliste (même anarcho-syndicaliste) parce que demander des miettes au système entretient l'illusion qu'il peut en donner sans déshabiller Pierre pour habiller Paul. Et que cela va à l'encontre d'une vision solidaire et globale pour favoriser le corporatisme.
    Loin d'ouvrir les esprits il les referme.
    Cette position aussi ne regarde que moi.
     
  10. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 168
    925
    344
    Fev 2014
    France
  11. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Je ne sais pas ce qu'est "la solution", je crois qu'il existe beaucoup de façons d'apporter sa petite pierre pour aller vers une société plus libre et égalitaire.
    Ma façon à moi c'est d'apporter mon soutien à des luttes que je trouve légitimes. Et si faire barrage aux tentatives de contrôle des partis et syndicats c'est de l'avant-gardisme, si suggérer à des gens en lutte de prendre leurs décisions eux mêmes (sans y prendre part nous non plus évidemment!) eh bien OK, je suis avant-gardiste!

    D'autres manières de défendre les idées et pratiques libertaires existent et sont largement aussi valables; ZAD, rassemblements, manifestations, occupations, squats, débats, mais aussi articles, livres, films, documentaires, émissions, blogs, forums...

    Concernant l'anarchosyndicalisme je n'ai aucune expérience mais a priori ça peut être une occasion d'expérimenter des méthodes de lutte libertaire (anti-autoritaire, égalitaire et autonome), de rencontrer des gens dans un contexte (la lutte collective) favorable aux échanges d'idées...

    [​IMG]
     
  12. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    705
    309
    167
    Août 2014
    et je vois pas de problème à déshabiller les patrons pour nous habiller.
    ça tombe bien
     
  13. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    176
    2
    Juin 2017
    "..et pour que tu portes enfin un bel habit de patron."

    (Apprend à finir tes phrases)
     
Chargement...