Chargement...

activisme

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par RedNik, 25 Août 2009.

  1. RedNik
    Offline

    RedNikNouveau membre

    3
    0
    0
    Déc 2008
  2. anarcho-communiste
    L ' AcTIvisme Jusqua quel Point??

    Quand on parle d'activisme et de ses pratiques , on parle de militants d'actions et autres , jusqu ou peut on aller pour defendre nos idées ? ya til assez de personnes assez investies pour pouvoir former un tel groupe??
     
  3. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 083
    24
    238
    Avr 2008
    Sweden
    de quoi d'activistes ? assez de personnes ? be oui je pensse... sachant qu'il existe de nombreux groupes d'activistes

    jusqu'où aller ?
    vaste débat... chaquns a ses limites pour l'intenssité et la mise en pratique de telles ou telles actions
    le prix de la réussite peu être cher si la récompensse est précieuse comme les achats (beark la comparaison...) a nous de ne pas se faire arnaquer
     
  4. Mamelon
    Offline

    Mamelonrésistant Membre actif

    740
    0
    14
    Oct 2005
    Mauvaise section... y a-t-il un moyen de déplacer les discussions dans la section la plus appropriée?
     
  5. Mamelon
    Offline

    Mamelonrésistant Membre actif

    740
    0
    14
    Oct 2005
    Chacun a ses limites en matière d'actions directes, certains franchissant la barrière légale, d'autres préférant ne pas risquer aussi gros.

    Je me demandais cependant ce que tu sous-entendait par "tel groupe"
     
  6. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Une définition de ce qu'est l'activisme s'impose : l'activisme est une idéologie prônant l'action et strictement l'action au détriment de la propagande. Un groupe d'activiste vas donc poser des bombes ou péter des vitrine sans jamais se soucier de diffuser des idées pensant que l'action en soit suffit.

    Pour ma part je suis hostile à ce genre de groupe plus nuisible à la révolution sociale qu'à l'État.

    Comme le signe Anarchoi "discours moins action = zéro", je rajoute que action - discours = -10

    Attention je ne dis pas qu'il ne faut pas agir !
     
  7. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 083
    24
    238
    Avr 2008
    Sweden
    peut-être "véritable force révolutionnaire" capable de faire face a l'état...
    dans ce cas il ne s'agit peut être pas que d'activisme (par rapport a ce que disait apatride;) )
    mais bon je ne veu pas transformer ce qui a été dit:ecouteurs: ce n'est qu'une hypothèse :ecouteurs:
     
  8. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 083
    24
    238
    Avr 2008
    Sweden
    mmh j'ai trouvé une autre définition...
    l'activisme est une façon politique d'agir a travers l'action directe et la propagande active...:ecouteurs:
    mais j'ai aussi trouvé ta définition ;) c'est une attitude morale qui préconise l'action au détriment de la théorie :D
     
  9. headskin
    Offline

    headskinGeek Membre actif

    332
    1
    5
    Juil 2009
    Switzerland
  10. libertaire
    Moi je pense que l'activisme, veut dire faire quelque chose. Action directe ou propagande ou encore les 2, ca ne change rien, le fait est qu'il faut agir, donc faire donc etre actif, d'ou activ-isme.
     
  11. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Si tu veux, mais n'oublie pas que les mots ont une charge sémantique.
     
  12. Jimi H.
    Offline

    Jimi H.Membre du forum

    39
    0
    0
    Sept 2009
  13. anarchiste, socialiste, internationaliste, auto-gestionnaire, chaos/Nihiliste
    Dans ce cas là fais attention aux mots que tu emploies toi aussi.

    L'activisme n'est pas une IDÉOLOGIE mais un moyen d'action, la différence est grande et c'est pour ça qu'un certain nombre de personnes crache sur l'activisme.

    Péter une banque, c'est simplement péter une banque; mais péter une banque et le revendiquer ensuite, en énonçant les raisons, c'est ça l'activisme. (la banque n'est que l'exemple qui me venu sur le moment).
     
  14. Hiver 86
    Offline

    Hiver 86Membre du forum

    16
    0
    0
    Sept 2009

    Une banque xD Drôle d'exemple mais pourquoi pas.

    Jimi a raison. L'activisme n'est pas une idéologie. C'est un terme définissant le désir de faire reconnaitre ses idéaux par des actions concrètes.

    Après attention à qui et comment vous parlez d'activisme car beaucoup sont suffisamment ignares pour l'interpréter et vous cataloguer sans possibilité de s'expliquer.
     
  15. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Si l'activisme n'est pas une idéologie elle va souvent de pair avec cette idée que l'action se suffit à elle même et qu'elle doit être l'objet d'un groupe de professionnel. En tant qu'anarchosyndicaliste je suis plutôt en faveur d'un mouvement de masse, et l'action directe collective. En clair il faut abandonner l'activisme, pas l'action.
     
  16. RedNik
    Offline

    RedNikNouveau membre

    3
    0
    0
    Déc 2008
  17. anarcho-communiste
    Voila ce que je voulais soulever en postant ce message , pour certains l'activisme se rapporte tout de suite a une personne ou un mouvement qui utilisent des moyens directs et violents
    Alors qu'etre activiste ca signifie comme le disait quelqun au dessus , etre actif suivre sa ligne de conduite , ses idées et apres c'est nous meme qui choisissons de la maniere de les presenter
    Certains useront de violence , comme d'autres prefereront faire des demarches vers les personnes dans la rue , dans un centre , une permanenc
     
  18. Verdâtre
    Offline

    VerdâtreSubversif primitif Membre actif

    209
    1
    0
    Jan 2009
  19. anarchiste
    Dernière édition par un modérateur: 9 Septembre 2009
  20. Jimi H.
    Offline

    Jimi H.Membre du forum

    39
    0
    0
    Sept 2009
  21. anarchiste, socialiste, internationaliste, auto-gestionnaire, chaos/Nihiliste
    Ce n'est pas contre toi Apatride et ne le prends pas mal, mais on ne syndique pas à l'AIT quand on cherche un mouvement de masse ... (j'ai cru comprendre que tu y étais dis le moi si je me trompe).

    Attention, je ne juge absolument pas le fait d'y être syndiqué, mais je trouve le discours contradictoire.
     
  22. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    J'ajouterais que dans ce cas on ne rentre pas aux vignoles non-plus.

    Mais il y a ici une confusion : je parle de mouvement de masse et non d'organisation de masse. Autant je suis favorable au premier, autant je suis opposé au deuxième. Si mouvement de masse il doit y avoir il devra être autonome et non dirigé, même en sous-main, par quelque organisation que ce soit (même la CNT-AIT, dont je fais effectivement parti). Le but n'est donc pas qu'un quart de la population adhère à l'AIT mais qu'elle soit suffisamment forte pour porter les idées libertaires et proposer aux travailleur des modes d'organisation autonomes et autogestionnaires ainsi que la finalité anarchiste. Ainsi l'organisation n'a pour moi qu'un rôle pré-révolutionnaire et se dissout dans les véritables organes de la révolutions que seront les Assemblées de quartiers et les Conseils d'usines ou tout autre forme d'auto-organisation.

    Donc pas de contradiction selon moi, au contraire. Nous sommes juste loin des idées de nos compagnons espagnols qui ont l'habitude d'être cités en exemple en matière d'anarchosyndicalisme. On est plus proche des argentins de la FORA.
     
    Dernière édition par un modérateur: 9 Septembre 2009
Chargement...