Chargement...

Actions violentes ou pacifiques ?

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par Naphta, 13 Juin 2007.

  1. dutchpunk
    Offline

    dutchpunkBeavis Membre actif

    139
    0
    0
    Juin 2007
  2. socialiste, auto-gestionnaire
    moi je suis pour le manif violentes mais il faut pas que ce soit comme une horde sauvage, genre si il y a un flic qui tombe il faut le rammacer et le soigner avec nos propres moyens et pas continuer a le bastonner comme des bouffons comme ca si cest vraiment pour un gros truc les flics auront un tout petit peu de sympathie, eh ouais meme sous les armures de crs ya un coeur qui bat
     
  3. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    7
    24
    Juin 2007
    France
    Je suis d'accord pour ne pas s'acharner sur un flic à terre (du moment qu'il est rendu inopérant), mais de là à le soigner ya des limites. on va pas perdre notre temps à les soigner (sachant ke leurs collègues le feront très bien eux même). En plus une foi qu'1 est à terre, yen a 1 centaine d'autres à abbattre, pas le temps de perdre du temps.
    A partir du moment où le flic s'oppose à nous il est l'ennemi, le bras armé de l'Etat et du Capital, il cesse d'être un humain à mes yeux. Après, libre à eux de nous rejoindre.
     
  4. dutchpunk
    Offline

    dutchpunkBeavis Membre actif

    139
    0
    0
    Juin 2007
  5. socialiste, auto-gestionnaire
    je dis ca parske ici ca a marche, resultat les flics etaient plus sympa et beaucoup de nos gars ont bien ete traites et ya peu damendes sont tombees
     
  6. John-John Tralala
    Offline

    John-John TralalaEncore un compte libre ! Expulsé par vote

    517
    4
    0
    Juin 2007
    Euh bof, quand meme. Quoique cela puisse signifier pour plus tard, si le flic qui matraquait les copains quelques instants avant tombe à portée de mon talon, j'hesiterai pas. Et je ne le ferai pas par vengeance, ni pour eviter de le retrouver de l'autre coté le jour suivant, mais parce que ce sera mon plaisir de lui peter sa gueule.

    Entendons nous : j'ai rien contre personne, et je suis parfois de ces gens qui essayent de reveiller l'animal sous l'uniforme. Mais d'un coté il y a ma haine et ma colere, et donc le plaisir de la violence aveugle (ce n'est pas l'uniforme qui motive dans ces moments la).
    Et d'un autre coté il y a un groupe de personnes qui ont pour habitude de se faire du mal, et d'en faire à tous ceux qu'ils rencontrent. Et, en tant que representant d'une marge d'individus qui refusent d'utiliser le langage de ces charcutiers, je ne peux pas accepter leur sympathie. Et, cette fois autant en tant qu'individu conscient qu'en tant que symbole social, je ne considererai jamais l'attenuation d'une sanction sur nos désirs comme un résultat positif.

    Ce que je veux dire, c'est que bien sur, comme tout le monde, je reve que se deroule à mon profit un de ces moments historiques lors desquels les forces repressives fraternisent enfin avec le peuple. C'est un moment essentiel pour arriver a faire d'un mouvement social un mouvement de la société, c'est un symbole historique. Et en plus, pour ceux qui n'avaient pas encore tué leurs pères, le voir se dissoudre en eux les rassure sur la justesse de leur engagement. Bref, nous souhaitons tous voir arriver ce moment. A tel point qu'on est parfois prets a transiger, et a faire le premier pas.
    C'est la qu'en general on se casse la gueule, et que ceux qui le pouvaient deviennent des fils a papa. C'est pas cool, et c'est pour ca qu'il ne faut pas oublier la seule fraternisation possible : lorsque les uniformisés abattent leurs chefs, et font avec nous un potlach de desir et de joie, et de tout ce qui va avec : armes, poisons divers, drapeaux, insignes et vetements. C'est la seule façon de faire, il n'y en a pas d'autres qui ne soient pas, a terme, une defaite pour nous.
    En attendant, tout flic tombé a terre ne represente qu'une bonne occasion de se defouler. Car aucun flic n'est capable de bien traiter l'un de nous. Si cela etait possible, si les rapports humains dans le vieux monde pouvaient jamais etre biens, ou meme supportables par eux-memes, notre action n'aurait plus de sens.

    ____________
    I want to break the things that seek to control,
    I want to live my life with no rules at all,
    I want to smash the lips that smile down on me,
    I want to rip and tear until I am free !

    Steady, keep it steady !
     
    Dernière édition par un modérateur: 5 Juillet 2007
  7. poil de yak
    Offline

    poil de yakanarschtroumpf Membre actif

    431
    0
    12
    Mai 2007
  8. chaos/Nihiliste
    la question se pose donc : les flics sont ils des hommes ou des robots humainoides dirigé par une instance extra terrestre ayant pour but d'interdire le rap et le punk sur les radios libres ?

    plus sérieusement je suis totalement d'accord.
    une fois que celui a qui l'ont s'oppose est inopérant, alors il cesse de s'opposer a nous.
    donc il n'est plus un ennemis.
    donc on a le devoir de se comporter avec lui comme avec n'importe quel autre homme.

    sans parler du fait que ce genre d'acte enléve les arguments de la bouche de ceux qui dénoncent la violence des manifestation et des révolté/révolutionaires.
    (extréme droite genre FN, UMP (et si...)).

    ensuite pour répondre au sujet de départ : action violente ne signifie pas forcément violente envers les personnes, les cassages de vitrines de banques, etc... sont parfaitement légitimable
    mais attention a ne pas non plus en venir a s'attaquer a toutes ce qui passe (eviter ce qui c'est passé dans les banlieues en france ou la plupart des voitures brulé n'étaient pas celles des bourgeois mais celles de prolos qui ont galéré pour se la payer).:ecouteurs:
     
  9. anargreg
    Offline

    anargregMembre du forum

    47
    0
    0
    Juin 2007
    les flics aussi sont des hommes : la peuve, ils violent des filles dans les commissariats.
    (slogan de mai 68)
     
  10. ramoca
    Offline

    ramoca"je suis ton père" :) Membre actif

    564
    0
    43
    Août 2007
    C'est sur tousles filcs ne sont pas tous des cons mais en majorité si.
    Il y a un homme derriere l'armure (enfin ça depend de l'homme^^).
    Mais les flics seront touours des flics,dans les manifs ils nous tabassent pourquoi ne pas faire de même.
    Quand je verais un crs venir serrer la main d'un manifestant,je changerais peut etre d'avis mais pour le moment je ça n'est pas arriver.
    La seul maniere de se faire comprendre c'est le pavé,continuons.:D
     
  11. zombifex
    Offline

    zombifexMembre du forum Membre actif

    404
    0
    0
    Juin 2007
    Boa ca arrive .........


    (comment ca c est un RG ? ro tout de suite cherché la ptite bete ......... )
     
  12. ramoca
    Offline

    ramoca"je suis ton père" :) Membre actif

    564
    0
    43
    Août 2007
     
  13. Raphi
    Offline

    RaphiNouveau membre

    9
    0
    0
    Juil 2007
    La question est bonne!
    Pour faire reconnaitre a cet etat authoritaire nos revendications nous devons frapper fort. Je n'aime pas la violence et nous devons l éviter à tout prix mais je ne pense pas que faire seulement des conférences, donner des tracts suffise à changer qqch.
    Il faut se battre contre cet société et contre ces symboles. Je fais référence à la "crise des banlieue" ou ces jeunes révoltés ont brulé les voitures de personnes vivant dans les mêmes conditions au lieu de bruler des édifices comme les mairies, les batiments publics, le trésor public...
    Car (comme certains d entre vous) j' accorde beaucoup d importance à la vie humaine (que ce soit un keuf un bourg un robeu un anar) et cpour cela que je suis contre la peine de mort soit dit en passant.
    Je suis plus d accord avec John John Tralala et dutchpunk, réagissant violemment car "ils" ne nous laissent pas le choix mais n'entrons pas dans la violence bête (genre défoncé un keuf ou un fonctionnaire parce k il fait ce métier, même si l envie est très forte) rendons les coups que nous donnent la société en s attaquant à la société(monument publique, banque, agence immobilière...) et non pas aux mecs qui subissent et tire peu de privilèges. En clair bute un keuf et un autre viendra, détruit un commisariat et tu les bloques; essayons de comprendre ces gens et leur faire comprendre notre point de vue; je suis pt un peu naïf mais nous sommes nombreux et vaincrons.
    En conclusion oui à des actions violentes mais pas contre n' importe qui; oui combattons le système et ces lois ces injustices mais ne tombons par dans la violence gratuite et imbécile.
    Amis anarchistes et révolutionnaires à plus tard por des actions concrètes.
     
  14. zombifex
    Offline

    zombifexMembre du forum Membre actif

    404
    0
    0
    Juin 2007
    donc la mort de pdg assassin ca te gene pas ?
     
  15. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Ceux que ça gène sont aliénés.
     
  16. Guinness
    Offline

    GuinnessMembre du forum

    16
    0
    0
    Août 2007
    Violentes quand il le faut !!! Mais bon manifester pacifiquement dans un premier temps apres si personne ne nous écoutes ou si nous sommes provoquer, plus qu'une seul solutions, FONCER DANS LE TAS !!!!!
     
  17. dhlebes
    Offline

    dhlebesNouveau membre

    4
    0
    0
    Août 2007
    Actions pacifiques évidemment !
    Je crois que le meilleur moyen de se faire entendre serait de ne rien dire, mais de le faire savoir. Manifester en silence mais chaque fois que ça dérape, ça pourrait vraiment les faire chier. Les médias n'aurait rapidement plus grand chose à dire, les forces de l'ordre deviendraient inutiles et je vous dis pas ce qui se passerait dans la tête des décideurs. Ils pourraient avoir l'impression que quelque chose de grave se prepare, une sorte de calme avant la tempête. ce serait également un moyen de ne plus les laisser justifier le moindre des débordements d'autorité. Cela permettrait également d'insiter les plus farouches à manifester plus frequemment. On couperait le dialogue avec l'autorité, ce qu'elle fait régulièrement avec nous d'ailleurs.
     
  18. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Couper le dialogue avec l'autorité, c'est surtout désobéir. Si on ne gueule pas, alors ils s'en foutent. La machine tourne.
     
  19. dhlebes
    Offline

    dhlebesNouveau membre

    4
    0
    0
    Août 2007
    c'est vrai que la machine tourne, mais pas sans nous car qu'on le veuille ou non, la machine c'est nous. Imagine lorsque tu dois payer tes impôts, si tout le monde le faisait avec une semaine de retard, là tu les ferais vraiment chier. Ce serait de la désobéissance controlée et non répréhensible (question d'echelle d'ntervention). On pourrait aussi décider de ne pas les payer en passant par internet ce qui aurait pour conséquence de foutre un beau merdier dans leur nouvelle politique de gestion des administrations et rendrait inutile les dix ans de migrations que ça a nécessité pour que ça fonctionne. Aprés on pourrait manifester contre ce gaspillage !
    Y'a plein de moyens pacifiques de manifester.
    Autre exemple, il y'a un mois à Bordeaux des manifestants scandaient des louanges à la gloire de Sarkozy, du clergé, du capitalisme, de la mondialisation etc..
    ils étaient habillés en costard cravate et tailleur talons pour les filles, cheveux peignés etc ..; un keupon avait peind sa crête en bleu blanc rouge!
    C'était évidemment du second degrés mais t'aurais vu la gueule des bourges qui se pavanaient dans les rues. Ce beau miroir que nos chers manifestants leur présentaient était tout aussi ridicule que réaliste. En tout cas c'était drôle et pas sans efficacité. J'ai croisé quelques regards de vexation ce jourt là. C'est pas grand chose, mais c'est déjà ça.
    Je crois que ce mouvement était plus ou moins national, à l'initiative d'artistes - à vérifier.
     
  20. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Vas convaincre tout le rhone alpes de payer ses impots avec une semaine de retard. hehe L'avantage des actions violentes, c'est qu'elles font parler plus, pour moins de manifestants.
     
  21. John-John Tralala
    Offline

    John-John TralalaEncore un compte libre ! Expulsé par vote

    517
    4
    0
    Juin 2007
    Tu fais reference a ce qu'on t'as montré de ces emeutes à la télé et dans Marianne. Cette idée selon laquelle les incendies de voitures etaient autodestructeurs est aussi populaire qu'erronée.

    Faut pas croire que les banlieues francaises soient remplies d'honnetes travailleurs musclés et exploités comme on les voit sur les vieilles affiches de propagande des organisations de gauche. En fait, c'est rempli de vieux cons sarkozystes, meme si ceux la n'ont pas de quoi s'acheter 200m² en centre ville. Y'a aussi pas mal de gens "normaux", qui votent PS ou UDF et qui demandent qu'a travailler et pardonner les emeutiers si ils recommencent pas et acceptent comme eux leur avenir sterilisé.
    Dans les banlieues rouges c'est pas mieux : andré gérin n'a de communiste que l'etiquette.
    En fait, les emeutiers de novembre 2005 sont bien plus isolés dans leur milieu que ceux de mai 2007. Les voitures qu'ils ont brulées appartenaient a des gens vivant dans des conditions tres differentes. Et pour les bus et les ecoles, car tu te trompes en disant qu'ils ne se sont attaqués qu'aux biens privés, c'est la meme chose. L'avenir, le travail, la proprieté n'ont pas du tout le meme sens selon l'age des habitants : les vieux s'y raccrochent, les jeunes en sont degoutés. La famille aussi n'a pas le meme sens.

    A 16 ans, ils ne possedent pas de voiture. Comment pourraient ils vivre comme leurs "victimes" ?


    Je pense qu'une des principales composantes de la réaction qu'on connait depuis 25 ans est la redefinition de la categorie sociale. A partir des travaux de bourdieu (en france, en tout cas) et depuis qu'il ne peut plus se defendre, s'est developpée une tendance qui consiste a reduire les categories sociales a leur aspect hereditaire. Et comme une grille d'analyse aussi etroite ne peut mener qu'à des contradictions indepassables et comme les journalistes sont eux aussi exploités et doivent rendre leurs articles a temps quitte a evacuer 150 ans de sciences humaines, l'homogeneité de la categorie en question, et la categorie elle meme sont présupposés.
    Par exemple, plus personne ne cherche à savoir quelle est la réalité sociale des "quartiers défavorisés", preferant poser avant toute reflexion ou analyse l'homogeneité des situations individuelles.
    Les promoteurs de l'egalité des chances sautent de joie.
     
    Dernière édition par un modérateur: 10 Août 2007
  22. nangel
    Offline

    nangelNouveau membre

    14
    0
    0
    Août 2007
    c'est difficile komment vouler vous faire entendre dans cette societe pacifikement avec la "justice" et la "police" et sarko
     
  23. poil de yak
    Offline

    poil de yakanarschtroumpf Membre actif

    431
    0
    12
    Mai 2007
  24. chaos/Nihiliste
    *ne pas tenir compte de mon précendent post*

    la violence ? pourquoi pas ?

    aprés tout, si ils nous envoient les flics, c'est bien pour ça...non ?

    ensuite qui a dit que la violence c'est mal (voyez ?), les flics, les politiques, l'opinion publique (c'est a dire le patron de TF1, c'est a dire les flics et les politiques).
    a partir du moment ou tu remets en cause un systéme (mot creux mais tout le monde comprendra) il est bon de remettre en cause ses normes, sa morale...
    (bouuu violence pas bien, drogue pas bien, squatt, autoproduction, non-travail,.....pas bien)
    (bon aprés un peu de bon sens quand méme histoire de pas se lancer dans l'anomie...ce serait con (oui, là aussi c'est une norme de l'ancien systéme mais bon, personne n'est parfait alors merde, hein !)

    en se qui concerne strictement le terrain des manifs ou de la revendication faut arréter de se foutre le doigt dans l'oeuil (et se les sortir du cul), le gouvernement (et ça va pas en s'arrangeant depuis notre nouveau herr prrésidente) n'en a rien a foutre que 20.000 moutons partent béler dans la rue...
    un mouton qui béle c'est un mouton quand méme...
    pour les moi les manifs ont pour seul but de rassembler et de motiver les gens pour ensuite passer a des choses plus sérieuses (et plus droles).
    ""une émeute c'est une manif qui réussit""

    sinon reste l'alternative de la gréve mais bon...les gens ont bien besoin de manger alors elles ne peuvent jamais durer indéfiniment et comme l'idée de produire eux mémes pour eux mémes ne leur viendrat jamais a l'esprit la gréve restera une sorte de récré qui fait perdre des thunes...

    (je croit que j'ai tout dit dans le bon ordre...enfin, vous verrez bien ^^)
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    2
  3. Réponses:
    4
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    0