Chargement...

Abolition des frontières

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Oï-BxN-Oï, 10 Janvier 2009.

  1. Oï-BxN-Oï
    Offline

    Oï-BxN-OïAntifa Membre actif

    196
    0
    0
    Juil 2007
  2. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Je ne savais pas où placer ce post, je le place donc dans "Discussion générale".

    Je pense qu'ici, nous sommes tous pour l'abolition des frontières. L'étant moi-même, je me suis toujours dit que ce serait une excellente solution pour unifier les gens, et éliminer le patriotisme et le nationalisme.

    Je n'y vois qu'un seul petit problème : la communication.
    Puisque les frontières seraient abolies, on pourrait circuler n'importe où, librement, mais sans forcément comprendre la langue des habitants.

    Faudrait-il inventer une nouvelle langue? Ou même utiliser une langue déjà existante pour en faire LA langue? Laisser les choses comme telles ?
     
  3. niouze
    Offline

    niouzeMembre du forum Expulsé par vote

    861
    0
    14
    Nov 2007
  4. libertaire
    meme si elle est peut usité de par le monde cette langue existe deja : l'esperanto
     
  5. NeUrOn
    Offline

    NeUrOnLa fin d'un monde... Membre actif

    701
    0
    113
    Déc 2008
    Ne devrait -on pas repenser l'abolition des frontieres dans une optique de conservation des cultures propres à certains pays qui en font leur richesse et leur beauté?
     
  6. w00x
    Offline

    w00xGold Member Expulsé par vote

    804
    0
    2
    Fev 2008
  7. anarcho-communiste, , internationaliste, syndicaliste
    Le but de l'abolition des frontières n'est pas de détruire les cultures, loin de là. Au contraire, l'abolition des frontières peut permettre à tous les habitants de la terre de connaitre un peu plus chaque culture que part la télé ou le tourisme. Même si on arrive à abolir les frontières, les pays resteront tout de même représenté par ses cultures, ses paysages etc.
     
  8. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
    Le ciel n'a pas de frontière, et il est aussi bleu ici que là bas. Je ne comprend pas pourquoi le fait d'absence de frontières supprimerait ceci pour cela.

    Quand à la langue, pas besoin de frontières pour avoir des dialectes différents, donc le problème ne se posent même pas. L'adaptation est la seule solution.
    Ce qui délie les langues n'importe ou dans le monde, c'est la faim. En 1 semaine, tu as les mots clés pour te débrouiller; pour la syntaxe, faudra attendre un peu plus longtemps. :D
     
  9. NeUrOn
    Offline

    NeUrOnLa fin d'un monde... Membre actif

    701
    0
    113
    Déc 2008
    En fait je me disais que du fait que les pays ne soit plus qu'un, amenerait un tel mélange de population et de cultures ou traditions (autres que religieuses évidemment) que celles ci viendraient à disparaître comme les traditions aborigenes amérindiennes, pygmées etc qui ont été suplantées par les moeurs actuelles.....
    Peut etre suis je dans le faux , qu'en pensez vous?
     
  10. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
    Faire du Monde une unité, Oui, mais il ne faut pas voir ce que les colonisateurs ont fait par le passé comme un exemple. Plus de frontières = plus de terre natale = plus d'infériorité comme jadis "on" pouvait le croire en comparent notre peau blanche à côté des sauvages indigènes des pays ou continents que l'Europe a volée.
    L'ouverture, c'est à la fois le partage et l'abandon de nos racines.
     
  11. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    Bof, je ne vois pas ça comme un abandon.

    La disparition (ou quasi-disparition) de cultures vient de la disparition de modes de vie. Un monde sans frontière ne sera pas plus qu'un monde à frontières un problème pour permettre aux gens de continuer à vivre selon ces modes de vie.

    Ce sont surtout les questions économiques qui sont prépondérantes dans la disparition des cultures.
     
  12. NeUrOn
    Offline

    NeUrOnLa fin d'un monde... Membre actif

    701
    0
    113
    Déc 2008
    L'abandon des racines!? Moi si tu me dis de quitter mes montagnes ( ce que j'ai déja fait moultes fois pour mieux y revenir!) je serais pas content parceque j'y ai grandi et que je peux pas m'en passé mais si tu me dis " C'est cool chez toi, t'as de la place?"" on peut venir?" Là ce sera avec grand plaisir et à bras ouverts ,que je t'acceuillerais...........:ecouteurs: :ecouteurs: :ecouteurs:
     
  13. Hoddy Evalb
    Offline

    Hoddy EvalbBanned from the Roxy Membre actif

    112
    1
    3
    Fev 2008
  14. anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Oui, et puis bon, n'oublions pas non plus que le "problème" du "métissage" culturel ou "racial" est un des thèmes favoris des fachos. Sans vouloir t'accuser de quoi que ce soit hein, Neuron. ;)
     
  15. NeUrOn
    Offline

    NeUrOnLa fin d'un monde... Membre actif

    701
    0
    113
    Déc 2008
    Là , je m'avoue vaincu, car c'est la vérité!!!

    Comme quoi les vieux disent pas que des conneries!!!!:ecouteurs: ;)
     
  16. NeUrOn
    Offline

    NeUrOnLa fin d'un monde... Membre actif

    701
    0
    113
    Déc 2008
    J'espere grandement que c'était ironique, moi cela ne me pose aucun problème qu'il n'y ait plus de frontiéres que les cultures se mélangent, (je suis moi meme déja un sacré mélange et ma vie aussi) ce ne serait que mieux pour les voyages en camtar ou autres et puis pour plein d'autres choses!
    Je cherchais juste à agrandir mes pensées , à comprendre et ainsi amélioré mes conversations et mes opinions!
    Je peux pas assimilé les mots race ou inégalité, ça me donne envie de rendre, et ça me fait me souvenir des discours de mon Royaliste de grandpère et ça c'était quelque chose de difficile à concevoir quand on a ma tête ! Enfin bon ,je vais pas m'étalé!:ecouteurs: :ecouteurs: :ecouteurs: :ecouteurs:
     
  17. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
    C'est le partage.

    Pour l'abandon, et bien je n'ai qu'une seule réponse. Les voyages forment la jeunesse.
    Voui, mais tu sais que l'herbe est toujours plus verte ailleurs. That is "ze" problem.
     
  18. NeUrOn
    Offline

    NeUrOnLa fin d'un monde... Membre actif

    701
    0
    113
    Déc 2008
    Justement c'est ce que je dis , j'ai déja fait plusieurs milliers de kilometres et je me suis aperçu que ce sont justement les racines qui faisaient la particularité des peuples et des cultures . Quand tu es en afrique ou ailleurs , l'abandon des racines prend une tout autre tournure.

    La beauté, la culture, les traditions , les musiques des peuples dépendent de leur racines.....:biere:
     
  19. Nyark nyark
    Offline

    Nyark nyarkMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    1 640
    0
    38
    Fev 2008
  20. libertaire, anarcho-communiste, syndicaliste
    Oui, mais tout cela ne veut pas dire "abandon", loin de là : prends l'exemple de la musique africaine et réfléchis. Combien de nos musiques actuelles sont issues de cette culture-là ? C'est immense non ?
     
  21. AnarMike
    Offline

    AnarMikeMembre du forum

    35
    0
    0
    Mar 2008
  22. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Vu que le système repose presque uniquement sur la pauvreté d'un pays pour en enrichir un autre (principe logique :ecouteurs: ), l'économie n'aurait pas le choix de s'écrouler ou d'être repensée autrement sans ces putains de frontières. Donc je considère leur abolition comme un pré-requis ou un élément déclencheur à un changement radical. Pour ce qui est des cultures, personnellement je préfère voir une infinité de cultures différentes dans une même région. :beer:
     
  23. NeUrOn
    Offline

    NeUrOnLa fin d'un monde... Membre actif

    701
    0
    113
    Déc 2008
    ben quasiment toutes vu que l'origine de l'homme c'est l'afrique!
    Toutes vos explications sont appréciables je vois mieux ou vous voulez en venir, je n'était pas contre l'abolition des frontieres mais je cherchais à voir dans quel sens et de quelle maniere et pourquoi....
     
  24. Sylvester Staline
    Offline

    Sylvester StalineMembre du forum Expulsé par vote

    28
    0
    0
    Jan 2009
    Pour ma part je ne sais pas . D'un coté oui je souis pour . Comme ca, les fascistes/nazis/libéraux/démocrates seraient très enervés e voir leur principe ideologique détruit . Ca serait bien fait pour eux :ecouteurs:

    Mais aussi , est ce possible de abolir des frontières?? Car malgré tout il y aura toujours des océans, des mers , des rivières , des montagnes...ce sont des frontières naturelles ...donc:ecouteurs:

    Donc la solution : garder les frontières , mais les abolir pour l'economie , le commerce, l'immigration , les voyages touristiques , etc
     
  25. kropotkine 69
    Offline

    kropotkine 69Nouveau membre

    6
    0
    0
    Mar 2009
  26. anarcho-communiste
    Si l'on adopte une langue commune, cela voudrait dire que cette langue nous est imposé par un gouvernement que l'on tente je te tiens a le rappeler de disparaitre. Je pense que notre monde doit être fait de diversité car si il n'y a plus e langues , il n'y a lus de cultures.
     
  27. Verdâtre
    Offline

    VerdâtreSubversif primitif Membre actif

    209
    1
    0
    Jan 2009
  28. anarchiste
    L'île de Nouvelle Guinée est habitée depuis plus de 40000 ans mais ne possède des frontières que depuis peu.

    On y a dénombré plus de 1000 langues !