Chargement...

A Gun for Jennifer - Dead men don't rape (1996) de Todd Morris VOST - Super méga exclue !

Discussion dans 'Documentaires et films' créé par allpower, 12 Septembre 2014.

  1. allpower
    En ligne

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 968
    1 495
    4,693
    Nov 2012
    A Gun for Jennifer
    Dead men don't rape
    réalisé par Todd Morris
    1996
    VOST
    1h27


    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    Femme battue, Jennifer s'enfuit vers New York. Là elle est sauvée d'un viol par un groupe de féministes activistes qui ont décidé de lutter contre les incessantes agressions envers leurs «soeurs» en assassinant ou castrant leurs cibles...

    Du pur Riot Grrrl !!!
    Un film underground un peu gore mais surtout ultra-féministe...


    A lire (en anglais) une interview
    de Deborah Twiss (co-scénariste, productrice et actrice principale) et de son compagnon Todd Morris :
    http://www.exhumedfilms.com/interviewhtml.html


    Une traduction DIY par Machine & moi-même...

    A diffuser sans aucune modération !!!


    http://www.multiup.org/download/4857d0855d1d4337042d689ec2437929/agunfor.avi
     
  2. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 312
    1 627
    425
    Fev 2014
    France
  3. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Je suis en train de le télécharger (j'ai eu un peu de mal parce que d'habitude c'est un camarade qui s'en occupe pour moi), le scénario me rappelle un autre film super hard gore (un des plus trash que j'aie vu et j'en ai vu beaucoup, et ce qui se fait de pire), I Spit on your grave (1 et 2). A la fin du 2, la victime écrase les couilles d'un violeur dans un étau (serré à fond)...
    [​IMG]

    Coïncidence l'héroïne s'appelle également Jennifer, peut-être ces deux films, plus récents, se sont-ils inspirés de ton exclue?

    (à propos je m'adresse aux traumatophiles, si vous voulez des conseils en matière de films super trash n'hésitez pas à me demander! - par exemple mon avatar est tiré d'un film de Kern: "Hard core" déconseillé aux âmes sensibles...)
     
  4. allpower
    En ligne

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 968
    1 495
    4,693
    Nov 2012
    Je rebondis sur le commentaire de Ninaa, concernant "I spit on your grave"...

    "I spit on your grave" fait partie du sous-genre cinématographique "Rape & Revenge" (Viol & Vengeance"). Un sous-genre assez critiqué car très violent, malsain, poussant au voyeurisme et, de plus, généralement réalisé par des hommes... n'empêche, le message est clair et net : Vengeance !

    Il y a 3 "grands classiques" de ce sous-genre : "Thriller - A cruel picture de Bo Arne Vibenius" (1974), "Day of the woman - I spit on your grave" de Meir Zarchi (1978) et "Ms. 45 - Angel of Vengeance" de Abel Ferrara (1981). Carlos Saura s'y est aussi essayé en 1993 avec "Dispara !"...
    Il y en a plein d'autres, dont beaucoup de merdes plus près du "porn-slasher" que du "Revenge"...

    Quant à "A Gun for Jennifer", il est assez proche, par sa violence, du Rape & Revenge sans toutefois y être, de par son discours clairement féministe...
    De plus Deborah Twiss, qui a coécrit le scénario, a d'avantage puisé dans sa propre expérience de go-go danseuse que dans le délire "exultoire-trashouille"...

    La présence dans la BO de groupes 100% Riot Grrrl ne fait que renforcer le caractère politique de ce film !

    (Sinon, juste rajouter que ce film est regardable en streaming avec le lien proposé...)
     
  5. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 312
    1 627
    425
    Fev 2014
    France
  6. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Tout d'abord je te remercie pour le film, qui aurait tout pour devenir un film culte: intense, bien filmé, bande son de la mort, bons acteurs (et surtout actrices), scènes choc qui prennent aux tripes (wah, la scène finale de massacre!)...

    A propos du genre "rape and revenge": oui, "I spit on your grave" est différent de "Jennifer got a gun", d'abord parce qu'il s'agit d'une vengeance collective, avec un discours plus militant.
    Cependant j'ai bien aimé I spit on your grave (mais tu l'auras sans doute compris j'aime bien tout ce qui est malsain, très violent, dérangeant).
    Quant au voyeurisme, je doute que beaucoup de mecs se soient jamais branlé en regardant la scène d'écrasement de couilles dans I spit on your grave ou de vengeance dans La dernière maison sur la gauche (de Wes Craven), de l'Ange de la vengeance... ou de Jennifer got a gun! Les scènes de viol de ces films sont généralement atroces, ce qui selon moi est peut-être un défaut (les violeurs "ordinaires" qui ne vont pas aussi loin dans l'abjection auront beau jeu de dire "moi j'ai rien à voir avec ces brutes, je ne l'ai pas torturée ou mutilée...")

    A ceux qui trouveraient la démarche un peu facho (style "légitime défense") je crois que la critique est légitime, pourtant je tiens à défendre la démarche qui me paraît très différente.
    D'abord je pense qu'il s'agit d'une réaction à la dédramatisation du viol qui quoi qu'on en dise, baigne toujours la société. Pour moi (qui n'ai rien d'une coupeuse de couilles IRL...) c'est uniquement symbolique, je ne pense pas que c'est de cette manière qu'on règlera réellement les problèmes de criminalité...
    Pour moi, ce genre de film ne pousse pas à vouloir castrer ou tuer les violeurs, mais à réveiller un sentiment de révolte chez les femmes, censées être douces, soumises, résignées "par nature". (Je ne suis pas sûre d'être claire...)

    [​IMG]
     
  7. allpower
    En ligne

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 968
    1 495
    4,693
    Nov 2012
  8. MisterRed
    Offline

    MisterRedPRAVDA PUNK TERROR Comité auto-gestion Membre actif

    1 192
    6
    15
    Juil 2011
    France

    Mais...mais c'est un spoil ça!:ecouteurs:
     
Chargement...