Chargement...
  1. socialnitram
    Offline

    socialnitramMembre du forum

    30
    0
    0
    Jan 2010
  2. féministe, marxiste, socialiste, internationaliste
    Je me suis inscrit en parcourant rapidos quelques post assez sympas, et je me pose une question,
    je viens de passer sur la présentation de Toadlennain je sais plus quoi....
    Est-ce qu'il faut penser comme vous pour ne pas se faire téj du forum?Est-ce donc une façon de combattre justement l'autoritarisme?en pratiquant point pour point exactement le même?
    Mauvaise solution, toadlenain arrive calmement, en présentant ses idées et ses références, et pas une minute après il se fait remballer comme une sous-merde, je ne vois pas bien là...Pourquoi ne pas discuter, voir son point de vue, et comme dans toute discussion entre adulte défendre son propre point de vue en essayant de convaincre?Et toujours chercher à comprendre les mécanismes qui vont mener telle ou telle personne à penser de telle ou telle façon?
    Pour moi aussi certains courants de pensées mérite une balle en pleine tête, cela ne m'empêche pas au préalable de discuter avec sereinement, car si on ne connait pas son ennemi, jamais on ne pourra le combattre et combattre ses idées, qui ne meurent pas avec le personnage, et le meilleur moyen de le connaitre c'est bien sur de discuter avec.
    Bref, si ce qui suit vaut de me faire trikard du forum, c'est que je n'ai donc rien à y faire, j'ose espérer que non.
    Je m'appelle Martin, mon prénom évidemment, je suis du 25, département du Doubs, membre du NPA, et j'ai 24 ans.Mes références sont d'une forte base Marxiste, puis Léniniste, et en effet je suis pour la période de dictature du prolétariat (qu'est ce que j'ai pas dit??!!!).C'est bien cette période obligatoire qui selon moi ne peut mener qu'à la finale disparition de tout état.Mais dans l'état actuel du monde et de nos systèmes, pour moi il est impossible d'en faire autrement, et c'est en ce sens que je ne partage pas les pensées anarchistes, même si la finalité me semble la même.Faire disparaitre tout état trop rapidement, alors que la nature même de l'homme a été considérablement modifiée par des siècles de capitalisme mondialisé et des décennies d'ultra-libéralisme, cela ne peut mener qu'au pire.(c'est une opinion, pas besoin de m'insulter).
    Mes références littéraires et politiques sont diverses, Sartre(principalement), Camus(beaucoup aussi), Frantz Fanon.Je me suis aussi penché sur les ouvrages de Guévara, qui à mon sens n'apporte rien de nouveau à la pensée marxiste mais qui n'est pas inintéressant du point de vue de l'histoire tout bêtement.Trotsky qui a apporté beaucoup à toute une partie de ma pensée marxiste, et dans la droite lignée Ernest Mandel, et disparu malheureusement il y a quelques jours, Daniel Bensaïd.Mickaël Lowy pour un éclaircissement du marxisme et une certaine interprétation et mise à jour.Mon livre de référence reste "l'état et la révolution" de Lénine.J'en oublie des tonnes, voilà, je suis étudiant en histoire, passionné de l'URSS (système que je n'approuve pas dans de nombreux points), je déteste le stalinisme qui nous a offert tout ce qu'il y a de pire comme dérives du communisme, ainsi la Corée du Nord, qui plonge dans les mêmes erreurs point pour point.
    Très intéressé par l'histoire politique de la France depuis la révolution, par les diverses révolution partout dans le monde, la révolution chinoise de 1949, d'Octobre 17, cubaine, sont les principales, j'en passe évidemment, la Commune de Paris comme une vraie référence de mouvement populaire et de démocratie directe et totale, un très bon livre que je conseil d'ailleurs, "souvenirs de La Commune" de Louise Michel.
    Je combat toute forme de racisme, toute xénophobie ou discrimination, le fascisme et le nazisme, qui malheureusement est loin d'être mort comme voudraient le dire certains.Les religions qui sont pour moi la plus grande duperie de tous les temps, même si chacun doit être libre de croire en ce qu'il veut, tant que ça reste dans sa tête et dans sa maison, et surtout pas dans l'espace public, donc politique.

    Voilà, en espérant pouvoir partager beaucoup sur ce forum, avec tout le monde, et que la pensée unique ne soit pas de mise, je suis plein de conviction, mais une conviction n'est elle pas pleine de doutes?Je ne demande qu'à être contredit, qu'à ce qu'on me montre mes erreurs de jugement qui EXISTENT pour toutes et tous, et que je puisse les corriger peu à peu, au fil des discussions et réflexions.Une chose qui ne changera sans doute jamais en moi, il faut combattre Sarkozy, qui nous offre un véritable obscurantisme, sa politique complètement liberticide, il faut combattre les impérialistes qui pourrissent le monde,Israël, USA, Europe, Chine, Russie, tous le même combat...
     
  3. socialnitram
    Offline

    socialnitramMembre du forum

    30
    0
    0
    Jan 2010
  4. féministe, marxiste, socialiste, internationaliste
    C'est bon désolé si dans ma présentation j'ai pu être un peu perplexe.on va me dire j'aurais pu réellement consulter le forum avant de m'y inscrire, certes, je viens de le faire et à mon sens il y du très bon dans ce forum.

    Pour terminer rapidos ma présentation, je suis bien anticapitaliste, anti-fasciste, internationaliste, féministe, anti-impérialiste, antilibéral, communiste, marxiste, écologiste pas dans le sens bobo du terme ou dans le sens "je me donne bonne conscience je trie mes déchets(chose que je fais tout de même)", j'aime pas non plus les "je me donne bonne conscience j'envoie une petit chèque quand il y a un tremblement de terre dans les pays les plus démunis"(chose que je ne fais pas).
     
  5. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    246
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  6. anarchiste, autonome
    Pouhahahaha, le NPAiste trotsko-marxiste-léniniste dictateur-prolétaire qui débarque pour nous donner des leçons sur l'autoritarisme, elle est bonne celle là.
    (eh oui, je suis chiant)

    C'est de mieux en mieux par ici, on rigole toujours autant.


    :ecouteurs:

    Aucune mention des mots "libertaire" ou "anti-autoritaire", au moins tu es franc avec nous..
     
  7. socialnitram
    Offline

    socialnitramMembre du forum

    30
    0
    0
    Jan 2010
  8. féministe, marxiste, socialiste, internationaliste
    Dans le genre donneur de leçon, je pense que tu as pas grand chose à dire, parce que chacune de tes phrases est une sorte de leçon, de type pensée-unique.C'est dommage parce que les messages que j'ai lu de toi, quand ils ne visent pas à rabaisser ceux qui ne sont pas d'accord, sont des messages très pertinents, réfléchis et intéressants, même quand je ne suis pas d'accord, et c'est justement ce type de discussion que je recherche.

    Ensuite, bien sur je suis franc, je ne vais pas faire semblant d'être anarchiste ou libertaire alors que je ne le suis pas.Donc je dois subir ton arrogance, la façon dont tu te crois absolument supérieur à tous et la façon avec laquelle tu prétends avoir raison sur tout, connaitre la vérité sur tout, et que on pense comme toi ou alors on est con?C'est ça ta vision du libertaire?Je ne le pense pas que tu sois ainsi, mais c'est en tout cas ce que tu veux bien montrer...

    Je suis contre l'autorité, reste que pour moi elle est nécessaire dans une phase de transition, et ce par la faute du capitalisme mondialisé et du libéralisme qui a considérablement modifié les comportements humains et les réflexes naturels.On ne peut pas passer outre cela selon moi.Comme fin, ma vision du monde est bien sans autoritarisme aucun, je n'ai pas la même vision que toi d'y arriver, et c'est pour ça entre autre que je viens en débattre, toi tu es persuadé que nous sommes des fascistes, ce qui est faux, mais pour le moment ce n'est pas moi qui ais tant une attitude de fasciste.

    Je n'ai pas eu l'impression de donner de leçon, simplement j'ai été surpris de la façon dont a été accueilli jesaispluscomment, simplement parce qu'il fait erreur sur l'orthographe d'un nom, ou parce que ses références ne sont pas les tiennes, ensuite j'ai bien expliqué que j'avais jugé un peu vite, mais à priori la seconde chance t'es inconnue, ou même pas la seconde chance, juste reconnaitre qu'on a pu faire erreur à un moment, reconnaitre qu'on a pu juger un peu vite.Tu veux quoi?que les gens fassent semblant?Tu imagines faire changer les mentalités de cette façon et diffuser tes idées ainsi?!!

    Voilà, j'espère pouvoir discuter sereinement avec toi ainsi qu'avec tout le monde, que chacune de tes réponses me concernant ne seront pas ternies par ton arrogance et par la façon dont tu te crois au dessus du lot.Je pense avoir beaucoup à recevoir de ce forum, car de nombreuses interventions sont très pertinentes, et même si je ne suis pas d'accord avec tout ce qui est dit, et bien je respecte, et je ne me permet pas comme tu le fais de juger à l'emporte pièce, sans chercher plus loin.
    Après, je serais déçu que tu me pousses à renoncer à partager mes idées ici, car on ne trouve pas beaucoup de forum de cette qualité...

    Donc oui je suis au NPA, oui je suis marxiste, léniniste, je n'adhère pas à tout évidemment, car dans le Lénine d'avant 17 ou d'après il y a bien des différences, même des points radicalement opposés, donc après prétendre juger quelqu'un sur le simple fait qu'il dit être léniniste, je trouve cela un peu rapide.Oui "l'état et la révolution" est une référence pour moi, et il serait peut-être plus constructif de dire tes arguments contre que de simplement se foutre de ma gueule.Et désolé de ne pas avoir les mêmes convictions que toi, LE MAITRE, le DIEU, celui qui sait, et qui doit mettre des coups de baguettes sur les doigts de ceux qui ont pensé autrement, de la mauvaise façon.

    Voilà, je ne cherche que le débat constructif, c'est tout, je n'insulte jamais, n'invective pas stupidement, ne cherche jamais à détruire les débats où à les faire déraper, je suis bien anti-fasciste, bien anticapitaliste, et je pense avoir ma place dans les discussions, c'est tout, je ne prétends pas avoir raison à tout prix, accepte de pouvoir faire erreur, et ne cherche justement qu'à entendre les points de vue des autres, et à les comprendre, et à en discuter.Pas de dictature de la pensée pour moi...
     
  9. Nikrok
    Offline

    Nikrokblop Membre actif

    311
    0
    7
    Sept 2009
  10. anarchiste
    En même temps faut pas trop en vouloir à certains d'entre nous de pas aimé les communistes autoritaires après ce qu'ils ont pu faire aux anarchistes, surtout qu'on compte parmi tes références certains des plus grands adversaires de l'anarchisme.

    Ensuite même si je trouve qu'Anarchoi est un peu sec je n'aurais quand même jamais confiance en toi (en fait je n'ai confiance en personne étant membre d'un parti politique), après je suis pas contre le débat, mais si c'est pour que le forum se retrouve noyauté non merci.
     
  11. socialnitram
    Offline

    socialnitramMembre du forum

    30
    0
    0
    Jan 2010
  12. féministe, marxiste, socialiste, internationaliste
    D'un je ne viens pas sur un forum pour faire des batailles de pelochon, mais bien parce que ce forum en particulier me semble très intéressant.Ensuite, il y a une légère différence entre en vouloir à certains communistes qui ont fait du mal à des anarchistes, et condamner tout un courant de pensée pour une minorité fautive, c'est exactement la même attitude qui frappe les populations issues de l'immigrations, et qui sont stigmatisées à cause d'une minorité de fautifs ( et encore).
    Ensuite, il y a une légère différence entre ce qu'on pu écrire des gens et les actes qu'ils ont effectués par la suite.En ce sens clairement certains écrits de Lénine sont très importants pour moi, et cela n'empêche pas que je sois très critique envers son action, à Kronstadt, vis-à-vis de l'Ukraine...
    Autrement, qui parle de faire confiance?Ne t'en fais pas, je ne vous ferez moi non plus jamais confiance, car je crois que votre vision est une erreur et qu'elle rique de mener à l'inverse de ce que vous souhaitiez, mais c'est une opinion, et peut-être que je me trompe.
    Autrement, content tout de même que tu souhaites le débat, c'est tout ce que je souhaite aussi.
    Dernièrement, en aucun cas je n'ai l'intention de faire de ce genre de forum une tribune pour mon parti politique, il s'agissait bien d'une présentation personnelle, qui m'a valu la critique assez infantile et arbitraire qui en a suivi.
    Voilà
     
  13. Chien Noir
    Offline

    Chien NoirAnartiste Membre actif

    239
    0
    4
    Mai 2009
    Oui, je trouve que les attaques d'AnarchOi et de certains membres systématiques dès qu'ils arrivent ne mèneront à rien.

    Par contre, je n'aime pas le communisme autoritaire, enfin, de grandes luttes ont tout d'même été menées par eux et même si certains ont pris le pouvoir ensuite, ça reste des alliés potentiels, même si c'est malheureusement vrai que souvent les communistes ont grugé les anarchistes, voire ont combattu contre eux.

    Résistance n'est pas un forum anarchiste exclusivement, rien ne justifie de tèj un mec parce qu'il n'est pas antiautoritaire.
    Bref, je comprends AnarchOi, parce que je suis d'accord sur le fond, mais son manque de compréhension me fait chier, c'est tout.

    Le NPA a été soutenu par JM Rouillan, et même si je hais Besancenot, ça m'a fait réfléchir.

    Quoiqu'il en soit, ne quittez pas le forum simplement parce que un mec n'est pas diplomate ;)
     
  14. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    246
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  15. anarchiste, autonome
    Je comprends bien que les NPAistes voient des points d'unités partout où il y en a pas et veullent rassembler toute la gauche incluant les idées les plus opposée entre elles puisque c'est la base même de leur projet, mais en tant qu'anarchiste anti-autoritaire je ne vois absolument pas quels sont les points d'unités entre marxiste et anarchiste. Surtout quand tu dis haut et fier accepter une "période d'autorité" soit disant transitoire.

    On a une charte anti-autoritaire, faudrait penser à l'appliquer en permanence, que le mec soit intéressant/poli ou pas.

    Lénine, je l'emmerde, et bien profond. Un capitaliste d'état, un dictateur, un turan parmis les plus grands massacreurs d'anarchiste. Il a du sang sur les mains, le sang de Petrograd, de Cronsdadt et des innombrables autres innocents qui sont mort à cause de sa politique.

    La lutte par le fascisme, elle commence par la lutte contre le bolchévisme.




    "Qui se dit révolutionnaire et parle de dictature n’est qu’un dupe ou un fripon, un imbécile ou un traître ; imbécile et dupe, s’il la préconise comme auxiliaire de la Révolution Sociale, comme un mode de transition du passé au futur, car c’est toujours conjuguer l’Autorité à l’indicatif présent ; fripon et traître, s’il ne l’envisage que comme un moyen de prendre place au budget et de jouer au mandataire sur tous les modes et dans tous les temps."
    - A bas les chefs ! de Joseph Dejacque

    "De Marx à Lénine, et après leur disparition, ce parti a toujours voulu être l'éducateur de toute l'humanité laborieuse, aux dépens de ceux qui travaillent. Il ne se rend même pas compte qu'il est un éducateur intrus, jésuitique, qui s'efforce de conduire la masse opprimée sous le prétendu drapeau de la délivrance, alors, qu'irresponsablement il l'égare par une victoire apparente sur l'esclavage économique, politique, psychique. En réalité, il ne poursuit qu'une réforme de l'esclavage de l'humanité. Il a assez clairement démontré par ses actes, durant la grande révolution russe, qu'il savait être un excellent bourreau ; un bourreau non seulement de ceux qui, en période de lutte et parmi les hommes, représentent un élément malsain et corrompu, mais aussi de ceux dont l'impulsion est saine, pure, belle, qui se frayent noblement un libre sentier, qui travaillent au développement de toutes les forces créatrices pour le bien de l'ensemble social."
    - Nestor Makhno

    "Je déteste le communisme [autoritaire], parce qu'il est la négation de la liberté et que je ne puis concevoir rien d'humain sans liberté. Je ne suis point communiste parce que le communisme concentre et fait absorber toutes les puissances de la société dans l'Etat, parce qu'il aboutit nécessairement à la centralisation de la propriété entre les mains de l'Etat. [...] Je veux l'organisation de la société et de la propriété collective ou sociale de bas on haut, par la voie de la libre association, et non du haut en bas par le moyen de quelque autorité que ce soit. Voilà dans quel sens je suis collectiviste et pas du tout communiste
    (...)
    Prétendre qu'un groupe d'individu, même le plus intelligents et les mieux intentionnés, sera capable de devenir la pensée, l'âme, la volonté dirigeante et unificatrice du mouvement révolutionnaire et de l'organisation économique du prolétariat de toits les pays, c'est une telle hérésie contre le sens commun et couvre l'expérience historique, qu'on se demande avec étonnement comment un homme aussi intelligent que Marx a pu la concevoir
    (...)
    Nous n'admettons pas même comme transition révolutionnaire, ni les Conventions nationales, ni les Assemblées constituante, ni les gouvernements provisoires, ni les dictatures soi-disant révolutionnaires ; paire que nous sommes convaincus que la révolution [...] lorsqu'elle se trouve concentrée entre les mains de quelques individus gouvernants, devient inévitablement et immédiatement la réaction.
    (...)
    "Si le prolétariat devient la classe dominante, qui demandera-t-on, dominera-t-il ? (... ) Qui dit Etat dit nécessairement domination et, par conséquent, esclavage. (…) Sous quelque angle qu'on se place, on arrive au même résultat exécrable : le gouvernement de l'immense majorité des masses populaires par une minorité privilégiée, Mais cette minorité, disent les marxistes, se composera d'ouvriers. Ont, certes, d'anciens ouvriers, mais qui, dés qu'ils seront devenus des gouvernants, cesseront d'être des ouvriers et se mettront à regarder le monde prolétaire du haut de l'Etat, ne représenterons plus le peuple, mais eux-mêmes et leurs prétendons à le gouverner
    (...)
    Les marxistes se consolent à l'idée que cette dictature sera temporaire et de courte durée. Selon eux, ce joug étatique, cette dictature est une phase de transition nécessaire pour arriver à l'émancipation totale du peuple: l'anarchie ou la liberté étant le but, l'Etat ou la dictature le moyen. Ainsi donc pour affranchir les masses populaires, on devra commencer par le asservir. (...) A cela nous répondons qu'aucune dictature ne peut avoir d'autre fin que de durer le plus longtemps possible"
    - Bakounine



    ...Je dois pas être le seul à être con et à donner des lecons aux autoritaires...

    En tout cas, tu as au moins le mérite de ne pas vouloir tromper personne avec tes idées. C'est rare, puisque la plupart des marxistes tentent maintenant de s'adoucir pour se faire passer des anars. Quand ils nous parlent de dictature du prolétariat certains vont même jusqu'à prétendre que ce n'est pas de l'autoritarisme et que c'est la même chose que l'anarchisme.. (on se souviendra d'un certain ex-modérateur qui tenait ce discours ^^)

    Ah et aussi, faudra m'expliquer comment on peut se dire "passioné de l'URSS même si je ne suis pas d'accord" et en même temps admettre que LÉNINE est une de tes plus grandes influences.........
     
    Dernière édition: 17 Janvier 2010
  16. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 487
    2
    24
    Nov 2008
    France
    Que quelqu'un se réclame communiste non libertaire ne me dérange pas, mais qu'il cite un mec comme Lénine la ça me débecte carrément, tu dit qu'il ne faut pas blâmer le communisme parce qu'une minorité de communiste en à fait quelque chose d'horrible et tu cite précisément ces personnes comme référence !

    Moi je trouve plutôt logique quand on parle de dictature du prolétariat d'en arriver à une dictature comme celle de l'URSS.

    Débattre, d'accord, de la à cautionner une dictature (même celle du prolétariat) non.

    Enfin, je te souhaite quand même la bienvenue, je ne vais pas juger ton opinion juste parce que tu réclame de tel ou tel courant, tu conçoit peut être pas la notion de dictature du prolétariat telle que je la conçoit donc au final nos avis ne divergent peut être pas tant que ça.
     
  17. cellus
    Offline

    cellusMembre du forum

    30
    1
    2
    Jan 2010
  18. libertaire, anarchiste, internationaliste, chaos/Nihiliste
    Là c'est vrai qu'avec quelqu'un qui prône une dictature le débat risque d'être stérile.
    Toute dictature est à proscrire car même si c'est celle du prolétariat il y aura toujours les deux classes dominant/dominé, et surtout je ne vois pas en quoi une dictature est nécessaire pour supprimer par la suite toute autorité. Mais comme le dit tazon qu'entends-tu par dictature du prolétariat ?
     
  19. socialnitram
    Offline

    socialnitramMembre du forum

    30
    0
    0
    Jan 2010
  20. féministe, marxiste, socialiste, internationaliste
    Très bien,

    tout d'abord en réponse à AmarchOi, sur le fait que je dis franchement qui je suis, les idées que je défends sans essayer de duper quiconque.
    En effet, pour moi cette période de transition est autoritaire, avec censure de la presse, verrouillage de l'opposition...mais dans un but unique de ne pas perdre l'objectif, qui n'est pas si simple à réaliser, celui de récupérer les moyens de production et les richesses, et très certainement pas d'imposer un système d'oppresseur bureaucrate sur une majorité de la population.
    Par dictature du prolétariat, je prend le terme dans le sens qu'il est apparu, en opposition symétrique à la dictature bourgeoise de la propriété privée, mais sans doute que le terme de dictature est mal approprié, car selon moi cette période doit être décidée de façon démocratique par une majorité, qui doit garder un contrôle permanent sur ceux ou celles qu'elle aurait mis en place afin de tenir ce rôle, avec rotation systématique des mandats, pas de cumul aucun, en ce sens je suis contre une sorte d'idole qui mènerait les masses tel une sorte de Dieu et qu'on suivrait contre vents et marrées, pour finalement nous mener à notre perte, ce n'est pas là mon idée.
    Une dictature en tant que tel n'est pas faite pour finir un jour, ou par la chute du régime, donc le terme est en effet mal approprié, mais je le redis, il s'agit bien d'une période stricte, et je ne le cache surtout pas, mais attention pour moi c'est bien clair, il est bien question d'une majorité qui décide, et non d'une minorité dite éclairée.

    Ensuite, en effet je cite Lénine, car tout simplement ses écrits sont uniques et représentent très principalement mon engagement politique.Mais dans ses écrits il n'est jamais question des actes qu'il a pu commettre par la suite au pouvoir.C'est donc bien à ses écrits que je me réfère, et en effet je suis très critique, je le redis, envers ses actions, et en général envers l'URSS qui dès le début et la non-révolution mondiale était vouée à sa perte si ils pensaient réaliser une construction socialiste à la place d'un réel internationalisme.C'est ce qu'ils ont fait, contre les préventions de Trotsky qui pour le coup avait raison, ils se sont engouffrés dans cette horreur, et malheureusement un type comme Staline a pu prendre les rennes du pays, on connait la suite, je ne cautionne absolument pas ce genre de système, dont la Corée du Nord et la politique du Juche est l'enfant direct, et la Birmanie aussi, pourtant bizarre ils ne se disent plus communistes...
    C'est la même chose pour Trotsky, que je cite aussi, et qui pourtant a fait de lourdes erreurs de jugement, parfois tragiques, mais qui finalement a été un des rares qui a combattu stalinisme et bureaucratie, et en est mort, ainsi que nombre de ses camarades.

    Pour revenir à la dictature, il ne faut pas perdre de vue que mon objectif (je le répète et je le redis) est bien toute disparition d'autorité, d'état et de frontière, la libre détermination des hommes...A quoi bon une dictature dans ce cas?Selon moi, votre vision d'arriver à un tel monde ne prend pas en compte le fait que les comportements et la nature même des hommes a été considérablement modifiée par le capitalisme, des siècles de capitalisme, d'individualisme dans nos pays surtout, d'ultra-consommation encore dans nos pays.Et même sans ça, je ne suis pas convaincu que des siècles de féodalisme auraient permis d'y arriver sans période transitoire.On ne passe pas de l'un à l'autre comme ça, c'est le fruit d'un long travail de conscience collective, qui ne verrait selon moi jamais le jour si on laisse les forces capitalistes, bourgeoises et fascistes (pour le coup), faire contre-courant avec nos idées.
    C'est tout simplement là que se trouve notre divergence majeure(c'est pas la seule bien sur), selon moi la façon dont vous voyez la chose ne peut mener qu'à du mauvais, car avec le comportement actuel des gens, tu fais disparaitre l'autorité, je ne gage pas de l'avenir de l'humanité, et en ce sens, selon moi, Joseph Dejacque que tu cites là est dans une erreur totale, bien sur je n'oublie pas que cet homme est du 19ème siècle, et que même si les fondements du capitalisme n'ont pas tant changé, il y a eu des décennies de modifications.

    Ensuite, pour le NPA qui chercherait des unions partout où il n'y en a pas, je crois que c'est exagéré.Avec ce qu'il se passe aujourd'hui, l'obscurantisme total dans lequel on vit, toute convergence des luttes anticapitalistes et antilibérale ne peut être que bonne, cela ne veut pas dire adhérer aux idées de l'autre.Et c'est bien ce qui fait que le gouvernement fait bien tout ce qui lui chante, en face personne n'est uni, et tout le monde défend son bout de gras, et pour finir c'est le travailleur ou le citoyen en général qui paye, et je ne dis pas que nous au NPA n'y sommes pour rien dans cette situation.Ce que je veux dire, c'est que entre marxistes et anarchistes il n'y a sans doute rien de commun (enfin c'est toi qui le dis), mais que dans une situation de défense et de résistance face à l'oppression, attention de ne pas oublier que nous sommes là, et que face à un oppresseur si les marxistes révolutionnaires et les anarchistes se battent entre eux, et bien je crois que tout le profit sera pour l'oppresseur qui ne pourra que s'en frotter les mains!!!

    Juste, pour la charte anti-autoritaire, cela veut dire que soit je fais semblant, soit je n'ai pas ma place sur ce forum?encore une fois ce serait selon moi une erreur de votre part, car quoi de mieux à la limite pour convaincre l'autre que de s'appuyer sur mes arguments que tu trouves mauvais et essayer de les descendre, afin de convaincre l'éventuel visiteur qu'il doive se diriger vers ton idée et non vers la mienne?c'est que mon avis.
     
  21. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Ce discours est abominable, habituel de la part des cadavres gauchistes.

    On peut résumer la position gauchiste révolutionnaire en quelques phrases :
    - Le peuple aliéné ne peut se libérer.
    - Nous le libérerons malgré lui.
    - Cette libération sera le fait d'une classe consciente et éclairée qui imposera sa volonté.
    - Nous sommes cette classe.



    Crève.
     
    Dernière édition par un modérateur: 18 Janvier 2010
  22. socialnitram
    Offline

    socialnitramMembre du forum

    30
    0
    0
    Jan 2010
  23. féministe, marxiste, socialiste, internationaliste
    Sauf que tu as un souci me concernant, selon moi le peuple peut se libérer, personne ne doit le libérer malgré lui, il n'y a pas de classe éclairée ( c'est plutôt ce que j'aurais à vous reprocher vu la façon dont certains pensent être détenteur de la vérité absolue, et la façon dont en plus les autres seraient juste des cons qui ne pourront jamais changer), et en aucun cas nous ne prétendons être une classe autre, dite supérieure et dominante.
    Donc tes accusations tombent tout droit selon moi, et ne sont fondés sur rien à part un arbitraire un peu étonnant de la part de quelqu'un qui combat justement cela.
     
  24. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Aurai tu déjà oublié que le peuple n'est pas prêt, endoctriné qu'il est par des siècles de capitalisme et de féodalisme. As tu oublié qu'il fallait instaurer une dictature, supprimer les libertés individuelles et donc réprimer le peuple?

    De plus je ne vois pas ce que tu viens faire sur un forum révo, toi militant NPA.

    Enrobe ta rhétorique de miel cela ne fera pas moins de toi un salopard.

    Un gauchiste, une balle, avant que ce soit l'inverse.
     
  25. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    http://forums.resistance.tk/message.php?t=6615&page=2

    http://forums.resistance.tk/message.php?t=6615&page=1
     
  26. Piou
    Offline

    Piou¡YA BASTA! Membre actif

    141
    0
    3
    Jan 2010
  27. anarchiste
    Ni dieu ni maitre est une devise qui a perdu de ce sens apparemment...
     
  28. kevinb
    Offline

    kevinbMembre du forum Membre actif

    113
    4
    39
    Oct 2008
    Belgium
  29. anarchiste, internationaliste
    :ecouteurs: Tout simplement gerbant.
    Une dictateur décidé par la majorité? Tu crois que sa change quoi que se soit à l'oppression??? Si 60% de la population est pour une tyranie ultra-autoritaire elle aurait le droit de l'imposer au 40% restant de la population?? et de museler ces 40% restant?
    Tu rend compte au moins de ce que tu dis???


    La dictature ne peut mener qu'a des système comme l'URSS et la Corée.
    Tu pense vraiment que les gens qui dirigeront n'en profiterons pas pour s'arroger des privilèges?? Même en étant soit disant controlé par la "majorité"(vive la destruction de l'individu...), ils pourront toujours s'arroger petit à petit de + en + de privilège et de pouvoir, surtout étant donné le fait que "l'oppression sera vérouillé" et qu'il n'y aura pas "de liberté de presse" ce qui je supose s'appliquera aussi au tracts et autres bref il sera encore + facile qu'aujourd'hui de manipuler l'opinion des gens...
     
  30. Chien Noir
    Offline

    Chien NoirAnartiste Membre actif

    239
    0
    4
    Mai 2009
    Ouais, sauf que j'ai pas dit que le fait que JM Rouillan y était donnait tout à coup une AURA au parti. Juste qu'avant je rejettais le NPA en bloc, et ça m'a fait réfléchir, c'est tout. Je le rejette toujours autant au final.
    D'ailleurs en lisant les posts de Surlazone, je suis revenu à ma position de base qui était que le NPA n'est là que pour regrouper les gens plutôt révolutionnaire et les empêcher d'agir dans une "mauvaise direction".
     
  31. Piou
    Offline

    Piou¡YA BASTA! Membre actif

    141
    0
    3
    Jan 2010
  32. anarchiste
    Autant pour moi alors.
     
  33. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    246
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  34. anarchiste, autonome
    LÀ, c'est de duper tout le monde.

    Aucune période autoritaire n'a été temporaire historiquement parlant, et ne le sera jamais...

    Et sérieusement, je ne ferais jamais confiance a un militant idéaliste qui me parle d'une dictature TEMPORAIRE en citant LÉNINE comme référence...




    Beurk beurk beurk

    t'es conscient que le léninisme c'était du capitaliste d'état et qu'il a fait la répression contre les anarchistes ? Et qu'il a créé un des pire système communiste autoritaire, et c'est de sa faute puisque c'est LUI qui a centralisé le pouvoir et s'est opposé à sa décentralisation.. Il est reponsable des famines, des ouvertures des premiers goulags, du politburo, ...

    Sinon ca donne quoi de vénérer un mec dont tu es conscient qu'il a échoué dans ses actions ??

    c'est comme bâtir une maison en suivant les plans d'un architecte qui a construit une maison qui s'est effondré et qui a crevé dedans....





    Avec une telle logique, tu dois aussi lire Staline et Mao ?

    Ah oui avec Trotsky ca aurait surement été mieux.

    Au menu : massacre des anarchistes de Kronsdadt, trahison des anciens alliés des anars de la Makhnovtchina..... Imaginons la suite

    Allez je cite ton ami Trotsky pour se marrer un peu:

    La nuit du 11 au 12 avril 1918, en période de Guerre civile russe et d'offensive des armées blanches, une action dirigée contre les anarchistes russes (qualifiés d'« anarcho-bandits ») par le pouvoir bolchévique dont Trotski s'occupe personnellement lui fera dire : « Enfin, le pouvoir soviétique débarrasse, avec un balai de fer, la Russie de l'anarchisme[7] ! »

    Hourra!

    On pourrait éventuellement anticiper:
    "Enfin le Parti NPA débarasse, avec un balai de fer, la France de l'anarchisme"
    les anarcho-bandits ca pourrait être les anarcho-autonomes et les révolutionnaires violents qu'ils dénoncent :mdr:





    Donc bref tout les anarchistes incluant nous sont dans l'erreur total, puisque que la quasi totalité des anarchistes sont contre la dictature autoritaire

    Le léninisme c'est du fascisme rouge, pour citer Voline.

    Oh et Marx aussi date du 19e siècle, ses théories sont autant vieillies.


    Le NPA c'est une grosse blague, j'ai jamais compris ceux qui s'y engagent. Imaginez que demain matin, le NPA réeussit à faire tomber le capitalisme.
    Youpi! Alors on fout quoi?
    Le NPA compte parmis ses rangs des trotskystes, des staliniens, des anarchistes, des gauchistes.....
    Imaginez le bordel géant si le capitalisme tombe a cause d'un groupe qui est aussi indécis sur sa lignée politique...
    le résultat ne pourrait être qu'une guerre civile entre autoritaires et anti-autoritaires qui se battent pour la hiérarchisation de la nouvelle société, un un chaos désordonné pendant des années et des années en attendant la fin de débats démocratique interminable pour établir un projet commun

    les anarchistes ont déjà des solutions qui ont prouvé leurs efficacités pour remplacer la dictature du prolétariat, je comprends vraiment pas pourquoi vous pensez que ca ne marcherait pas quand les exemples historiques d'échec de la dictature du prolétariat sont ABONDANTES. Contrairement à la solution anarchiste.
    Il me semble que vous devriez au moins faire confiance aux solutions légitimes de l'anarchisme avant d'utiliser des derniers recours aussi radical

    Si vous avez si peur d'une contre-révolution bourgeoise, c'est que cette révolution sera minoritaire et qu'elle sera imposé aux autres...

    Tu viens d'admettre toi même qu'il n'y a aucun points communs entre nous et vous.