Chargement...

19-03-2017: Le 19 mars, une Marche pour la Justice et la Dignité (Paris, Île-de-France, FR)

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par Zéphyr, 13 Mars 2017.

Le 19 mars, une Marche pour la Justice et la Dignité

Nation
Nation, 75011 Paris, France

Dimanche, 19 Mars 2017 - 02:00 PM
(fin le Lundi, 20 Mars 2017 - 12:00 AM)

Fuseau horaire: Europe/London


Cet événement est terminé...
  1. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 077
    21
    238
    Avr 2008
    Netherlands
    Je suis pas le meilleur modo du monde...
    Mais si je peux me permetre Ninaa, c'est pas facile de suivre ton discours quand tu modifie tes posts au fur et à mesure...
     
  2. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 882
    515
    260
    Fev 2014
    France
  3. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    mc² a dit:
    [​IMG] si je parle d'ennemis, ce n'est pas pour désigner l'ensemble des participants à cette manif bien sûr. Montrer qu'on est contre les crimes policiers, bien sûr aussi. C'est ce que font par exemple des lycéens en ce moment. Sans pour autant servir la soupe à des partis, qui, s'ils étaient au pouvoir, auraient eux aussi une police… [​IMG]

    A titre personnel bien entendu mes sympathies vont aux mouvements autonomes. Cependant je comprends aussi qu'on aille à des manifs vérolées par des politicards et des antisémites avec l'idée de porter la contradiction (par exemple l'an dernier les Juifs et Juives révolutionnaires avaient des slogans très clairs, ils ont distribué des tracts sans ambiguité et très critiques envers certains participants, etc.). Dans ce cas après tout pourquoi pas?
    Un compte rendu de cette manif de l'an dernier sur leur site pour préciser leur position:
    [​IMG] La question de savoir si nous devions aller ou non à cette Marche a été source de forts débats parmi nous. Nous avons été contacté-e-s pour y aller début septembre et avons annoncé finalement que nous y allions mi-octobre. Durant cette période, nous avons débattu pour savoir s’il fallait y aller, pour porter quelle voix, comment etc. La question de savoir où placer la limite de ce qui est acceptable ou non dépend de nombreux facteurs et nous ne jetons pas la pierre à ceux et celles qui ont fait le choix de ne pas y aller. [​IMG]
    Retours des Juives et Juifs révolutionnaires sur la Marche de la Dignité

    Cette année nulle part sur leur page FB il n'est fait mention de cette marche.
    Juives et juifs révolutionnaires | Facebook

    Pourtant ils expriment leur soutien aux victimes de violences policières:
    [​IMG] Juives et juifs révolutionnaires
    11 février ·
    Contre la violence de l’État, les voix doivent se lever !
    Nous, Juives et Juifs révolutionnaires, apportons notre soutien à Théo Luhaka, victime de viol et de violences racistes de la police française. Tandis que l'enquête de l'IGPN conclut de manière scandaleuse à un "accident", les déclarations grotesques se multiplient, mettant en exergue le racisme de toute la société en amont des violences policières. Depuis le concept de "viol non intentionnel", jusqu'à la défense d'insultes négrophobes par Luc Poignant qui déclare que "Bamboula, ça reste encore à peu près convenable", en passant par la chronique homophobe de Canteloup : ce climat irrespirable justifie et permet de tels crimes.
    Car ces crimes s'accumulent depuis des décennies. Malgré les preuves accablantes, les coupables restent impunis. Contre une police intouchable et une justice raciste, nous apportons notre soutien aux mobilisations en cours à Aulnay-sous-Bois, et à toutes les victimes de racisme.
    Nos camarades se battent pour l'égalité et contre le racisme. Condamner leur mobilisation, ou se cantonner dans un silence qui serait une pseudo-neutralité, c'est faire le jeu des agresseurs. Épaulée par un contexte raciste et des décisions de justice qui relaxent les coupables, la police viole, torture, tue.

    Justice pour Théo.

    https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-famille-luhaka

    https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-inculpes-du-93-et-l… [​IMG]
    La polémique en interne au sujet de cette manif a-t-elle été vraiment trop forte? Mystère...
    A part ça j'ai noté parmi les signatures d'autres orgas juives (plus soc'dém', mais sans concession sur la question de la lutte contre tous les racismes).
     
  4. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 077
    21
    238
    Avr 2008
    Netherlands
    Si tu postes en double tes messages c'est pas génial non plus...
     
  5. Nyctale
    Offline

    NyctaleMembre du forum

    39
    4
    0
    Mar 2017
    Femme
    France
    jregrette pas d'être allée y faire un tour.
    Belles prises de paroles des proches de victimes.
    Des camarades syriens et moi avons hué des mélenchonnistes, et paraît que RT s'est fait latter par des antifas 8-)
     
  6. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 077
    21
    238
    Avr 2008
    Netherlands
    Ca m'avait tout l'air d'une manif gangrénée par le PIR hahahah'
    Fallait laisser la rue aux Mélanchonistes, ne pas se mélanger et se réserver les nasses...
    Pfff je te jure, quand elle s'y met..
     
  7. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 882
    515
    260
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    J'ai jamais jugé les gens qui voulaient y aller... d'ailleurs mon compagnon vient de revenir (il est moins allergique que moi aux ennemis politiques, comme disent les Juifs et Juives révolutionnaires (dont je ne sais toujours pas pourquoi ils n'ont pas appelé à la Marche cette année, je leur ai pourtant posé la question sur leur site?) c'est une question de sensibilité personnelle, ça ne se commande pas!

    Le fait est que dans une grande manif comme ça le PIR est nettement plus noyé dans la masse...
    Et si les mélenchonistes (qui étaient donc bien présents finalement) ont été hués, c'est toujours ça de pris! Quant au NPA, c'est difficile d'aller à un gros évènements sans se heurter à cette vermine. Mais j'y peux rien, je peux pas les supporter, c'est physique. En revanche je compte aller à toutes les autres manifs de soutien aux victimes (en espérant qu'il y en aura beaucoup d'autres).

    Comme à la grande manif à NDDL où tous ceux qui portaient des drapeaux de partis (alors que les zadistes avaient bien mentionné qu'ils ne voulaient ni drapeaux ni banderoles d'orgas ou partis) se sont fait bombarder de bouse de vache!!! :p
    (En tout cas moi je ne regrette toujours pas de ne pas y être allée, encore une fois j'ai une nette préférence pour les mouvements autonomes...)
     
  9. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 882
    515
    260
    Fev 2014
    France
  10. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Premier compte rendu sur Paris Lutte info:
    Paris-luttes.info
     
  11. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 077
    21
    238
    Avr 2008
    Netherlands
    Sur cette marche, paris-luttes a relayé les confusions dans de nombreux textes. La question du PIR(e) y est mentionée; Les appels de sont pas tout, ce qui compte c'est ce que les gens en font d'eux-même. Le texte traitant la question des orgas:
    Pour une marche sans petits-maîtres

    Il y a aussi un texte sur la question de la "violence" (gentillement évoqué par notre camarade)
    dont j'ai envie de partager cette citation:

    "Mais tu penses comme un "militant", comme quelqu’un qui a fait de son "engagement politique" un choix et non une nécessité face aux circonstances."

    c'est ici: Notre radicalité ne s'incarne pas forcément toujours dans un brise-vitres.
     
  12. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 882
    515
    260
    Fev 2014
    France
  13. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Merci pour le partage! Un texte intéressant en effet et qui pose clairement les termes de la polémique:
     
  14. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    5 687
    201
    133
    Jan 2009
    France
  15. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    ça vient de non-fides, ça se rapporte pas au même évènement mais c'est sur le même thème.

    Moi c'est le contenu de l'appel qui me dérange. J'ai l'impression que ça passe un peu du coq à l'âne avec un choix des sujets mis en avant qui n'est pas neutre. Même si j'étais mauvaise langue je trouverais ça limite clientéliste car ce sont des références habituels de la scène militante qui a pour cible en particulier les jeunes de milieu populaire issus de l'immigration. (palestine, france-afrique, "noirs et arabes", "islamophobie"...) je dis pas que ces thèmes ne doivent pas être traités mais je trouvent ça louche que ce soient eux et seulement eux qui ressortent dès qu'il est question de quartier populaire et d'immigration.
     
  16. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 882
    515
    260
    Fev 2014
    France
  17. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Sécurité privée et organisation de la Marche du 19 mars
     
  18. Nyctale
    Offline

    NyctaleMembre du forum

    39
    4
    0
    Mar 2017
    Femme
    France
    Justement je ne trouvais pas que les sujets passaient tant que ça du coq à l'âne. Le point commun entre l'habitant de banlieue, l'immigré, le zadiste, c'est qu'ils appartiennent à la classe dangereuse, et que les gens continuent d'élire des chefs qui perpétuent l'ordre capitaliste par crainte et haine (dont le racisme est un symptôme) de la classe dangereuse. Il y aurait bcp à dire sur le « clientèlisme » de certaines organisations antiracistes. Je ne les connais pas plus que ça, mais je vois bien
    les messages qu'ils défendent, càd l'idée,qui ressort par exemple dans la tribune publiée dans Quartiers Libres, un peu confuse à mon avis, qu'il y a un antiracisme structurel et politique vs un antiracisme moral. Je pense que la « structure » du racisme est intégrée dans la superstructure du capitalisme (c'est-à-dire l'Etat, les lois de la Républiques), dont il n'apparaît que trop clairement qu'elles sont invoquées et appliquées en vertu des intérêts de classe.
    D'après Marx, la conscience individuelle est l'illusion que la société fait produire aux individus sur eux-mêmes, et la conscience de race, ainsi que l'appartenance nationale, en sont ; c'est pour cela que le mot « dignité » m'inspire des réticences, parce qu'il me semble encore intégré à la superstructure et aux illusions qu'elle produit. Toutefois, l'appel aux habitants des quartiers populaires, aux migrants, aux manifestants contre la loi travail et aux zadistes, me semblait, justement, être un appel universaliste, qui rassemblait cette « classe dangereuse » (et permettait de montrer qu'il n'y a de racisme qu'en tant qu'une classe d'individus est désignée comme un danger pour l'ordre national-capitaliste).

    L'antiracisme « moral » est en effet un antiracisme tartuffe d'alliés du capitalisme et du nationalisme qui se donnent bonne conscience (il n'y avait qu'à voir Mélenchon en 2005 monter au créneau contre les jeunes qui brûlaient leurs écoles, et le voir aujourd'hui traiter les révolutionnaires syriens de jihadistes qui mettent en danger « nos intérêts, à nous les français »). Toutefois, à en croire certains, l'antiracisme politique consisterait à analyser « structurellement » le racisme dans les institutions, l'entreprise, la police, ce qui est en fait une tautologie, car c'est justement la fonction des organes du capitalisme de produire des déterminations discriminantes d'âge, genre, « race », pour se perpétuer. Par exemple, j'ai lu un tract une fois qui proposait des réunions réservées aux femmes racisées pour s'affirmer sur le marché de l'emploi, lutter contre les discriminations à l'embauche – il y avait même l'expression hallucinante de contradiction « travail décolonial ». Pour moi, cette forme d'« antiracisme systémique » ainsi qu'il s'en réclame n'est pas moins illusoire que « l'antiracisme moral ». Abolir les races, lutter contre le racisme, c'est en même temps lutter contre le capitalisme, ça ne veut pas dire que les luttes antiracistes sont mineures par rapport aux luttes anticapitalistes, ça veut dire que le point de rupture, à mon avis, entre le véritable antiracisme et l'antiracisme de façade, c'est l'anticapitalisme.
     
  19. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    5 687
    201
    133
    Jan 2009
    France
  20. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    C'est quoi ça "la classe dangereuse" ?
     
  21. Nyctale
    Offline

    NyctaleMembre du forum

    39
    4
    0
    Mar 2017
    Femme
    France
    J'entends par "classe dangereuse" les populations auxquelles le pouvoir déclare une guerre totale, en leur créant des noms, en les criminalisant, en préparant des statuts spéciaux les concernant, des rafles, des marquages, des fiches S, des internements, des massacres.
    Pour les nazis c'étaient les Juifs, les tziganes, les communistes, les homosexuels
    Pour l'Etat qui exerce le pouvoir aujourd'hui ce sont les quartiers, les « racailles », les musulmans, les migrants, les zadistes, les casseurs
     
  22. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    5 687
    201
    133
    Jan 2009
    France
  23. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Et les fachos ?
     
  24. Nyctale
    Offline

    NyctaleMembre du forum

    39
    4
    0
    Mar 2017
    Femme
    France
    quoi les fachos? ils sont dangereux? sans doute mais c'est pas eux que l'état vise quand il criminalise et réprime, j'aurais pu mettre des guillemets à "classe dangereuse", dangereuse dans la rhétorique des genres de Sarkozy/ Valls "notre république est en péril, blablabla"
     
  25. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    5 687
    201
    133
    Jan 2009
    France
  26. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Dieudonné censuré illégalement, les JNR organisations interdites j'appelle ça de la criminalisation.
    Les pédophiles aussi sont bien plus criminalisés que n'importe quel anarchiste.
    Depuis quand le fait de subir la répression rend les gens alliés ? Les ennemis de tes ennemis sont tes amis ?
    Puis même, à part la répression y a pas grand chose à voir entre un zadiste qui sort de l'ENS et une fille qui a grandi dans une cité. M'être fait taper et gazer en manif ça n'a rien à voir avec des gens qui se font contrôler alors qu'ils revendiquent même pas. Et prétendre que ça nous fait une expérience commune c'est se leurrer complètement.
    D'ailleurs je connais pas un mec de quartier qui s'identifie à la zad, après y a peut-être des exceptions.
     
  27. Nyctale
    Offline

    NyctaleMembre du forum

    39
    4
    0
    Mar 2017
    Femme
    France
    Les militants de Dieudonné ne se font pas emmerder par la police, certains flics sont même pro-Dieudonné. Et alors si Dieudonné a été censuré ? Comment Valls a-t-il nommé son ennemi à ce moment-là ? Par un discours qui assimilait « banlieue » et « extrême-droite », critique anticolonialiste d'Israël et antisionisme, antisionisme et antisémitisme. Sa cible réelle n'était pas « les fachos », mais les banlieues et les militants anticolonialistes taxés d'extrême-droitisme (il devait les discréditer pour se rendre légitime à gauche dont on sait qu'il avait l'ambition d'être le chef) Il a donné un discours auprès de BHL juste après pour affirmer que « l'antisionisme est la porte ouverte à l'antisémitisme ». Il a opéré un discrédit des banlieues et des discours anticolonialistes en les assimilant à Dieudonné.
    Le pouvoir ne discrimine pas les pédophiles comme des dangers publics pour la société, comme il le fait pour les quartiers, les migrants, les musulmans, les casseurs.
    Je n'ai pas parlé d'alliance subjective entre les personnes réprimées. Les communistes et les tziganes étaient-ils alliés pendant le 3è Reich ? Pas spécialement, mais ils étaient dans le même bateau. Aurait-il été intelligent de la part des uns et des autres de s'allier ? Oui, et c'était l'un des buts de cette marche.
     
  28. Nyctale
    Offline

    NyctaleMembre du forum

    39
    4
    0
    Mar 2017
    Femme
    France
    en tout cas ni les pédophiles ni l'ext-droite ne sont les ennemis politiques de l'état, cmt l'extrême-droite pourrait-elle être aux portes du pouvoir autrement ? et les pédophiles sont réduits à quelque chose de très humiliant sans doute, des genres d'objets zoologiques de la psychiatrie carcérale, pas à des ennemis.

    Il n'y a pas d'expérience commune entre des gens qui ne se rencontrent pas, mais ce n'est pas en comparant sa vie séparée avec celle du voisin qu'on peut essayer de comprendre la logique du pouvoir.
     
  29. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    5 687
    201
    133
    Jan 2009
    France
  30. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ben je ne suis pas d'accord avec toi. L'état c'est pas une personne, on peut très bien être aux portes du pouvoir et être l'ennemi des républicains, socio-démocrates, etc... et avoir été diabolisé. Là pour moi tu réécris l'histoire d'une manière idéologique pour faire passer les militants d'extrême-gauche comme d'éternels victimes forcément du côté des opprimés et les militants d'extrême-droite des faux-nez qui ont toujours des alliés dans les couloirs de l'élysée.
    Dieudonné et Soral ont été explicitement visé par les pouvoirs et désignés comme d'extrême-droite. Prétendre que c'est l'extrême-gauche qui était visée ou les banlieues ou les "militants anticolonialistes" pour moi c'est complètement tirer par les cheveux. C'est pas parce qu'ils subissent les politiques sécuritaires qu'ils en sont les cibles.
    Et si on parle des terroristes islamistes, tu vas me dire que c'est un excuse pour fliquer les banlieues ?