Chargement...

14-12-2018: Appel du Lycée autogéré de Paris à une AG inter-lycées (Lycée autogéré de Paris)

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par ninaa, 13 Décembre 2018.

Appel du Lycée autogéré de Paris à une AG inter-lycées

Lycée autogéré de Paris

Vendredi, 14 Décembre 2018 - 04:30 PM
(fin le Vendredi, 14 Décembre 2018 - 10:45 PM)

Fuseau horaire: Atlantic/Reykjavik


Cet événement est terminé...
  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 684
    1 530
    412
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Appel à une AG inter-lycées

    Actuellement les lycées s’insurgent contre :

    – la réforme du lycée (Blanquer)
    – Parcoursup
    – la sélection dans les université
    – l’augmentation des frais d’inscription en universités pour les étudiant.e.s hors UE
    – le Service National Universel (SNU)
    – la répression policière

    À l’heure où des choix politiques nous sont sans cesse imposés,
    reprenons notre avenir en main !


    Venez donc nombreuses et nombreux, afin de réfléchir ensemble à la suite du mouvement à partir des propositions qui émaneront de nos AG lycéennes.

    RDV vendredi 14 décembre 2018,
    au lycée autogéré de Paris à 16h30


    *****
    Éléments de réflexions lapiennes

    Le jeudi 6 décembre 2018, une vidéo a été publiée montrant, à Mantes-La-Jolie, 130 jeunes (âgés de 12 à 20 ans) à genoux, mains derrière la tête, entourés de 12 CRS. Bien que la vidéo ne dure que quelques secondes, cette humiliation a duré plus de 2 heures. Au vu de ces actes, nous, membres du Lycée Autogéré de Paris, frappé·e·s et indigné·e·s, avons décidé de mener des journées de grève et d’actions dès le vendredi 7 décembre.

    Nous avons ainsi tourné et publié lors de cette journée une vidéo, « Un lycée qui se tient sage » (www.l-a-p.org) en soutien aux jeunes mantais·e·s réprimé·e·s. Nous y dénonçons le retour en force d’une vision autoritaire de l’éducation encore trop répandue et une politique de violence globale visant à faire taire les jeunes qui s’expriment et contestent.

    Une certaine vision de l’éducation.

    Ces actes de soumission accompagnés des commentaires des policiers : « Voilà une classe qui se tient sage ! », et « On va faire voir ça à leurs profs ! » nous renvoient à un modèle de société et donc d’éducation à l’opposée du nôtre. Être sage y suppose se tenir passif·ve et soumis·e, en intégrant des règles sans question ni réflexion. Parallèlement, la présidente de la région, entre autres, a félicité les policier·ère·s de n’avoir blessé personne, ce qui est une aberration au vu des violences psychologiques subies par les jeunes.

    Une autre vision de l’éducation.

    Nous visons à l’émancipation et l’autonomie des individus par la liberté d’expression et le développement de l’esprit critique en milieu scolaire. Au LAP, les élèves sont, au même titre que les professeur·e·s, des acteur·rice·s de la vie quotidienne, politique, et concrète. C’est en cela que notre établissement est autogéré. Cela suppose d’apprendre à coopérer dans un respect mutuel, et à assumer des responsabilités individuelles et collectives. De ce fait, nous soutenons les initiatives d’éducations émancipatrices.