Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Actualité militante 100 arrestations au G8 / G20

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 27 Juin 2010.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 755
    288
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    (Toronto) Voitures de police incendiées et des vitrines fracassées: avant même l'ouverture officielle du Sommet du G20 à Toronto, des manifestants ont exprimé violemment leur opposition à la tenue de la rencontre des dirigeants des vingt économies les plus développées de la planète.

    La Presse a pu constater qu'au moins deux voitures de police avaient été incendiées au coin des rues King et Bay. D'autres véhicules ont leurs vitres fracassées.

    Au même coin de rue, sur l'édifice de la Banque de Montréal, on peut lire ce graffiti: «Bomb the banks» (Bombardez les banques). Un autre, moins violent, s'est contenté d'écrire «F-ck the banks».

    Dans le même secteur, un peu plus au nord, la vitrine du magasin La Baie a été fracassée. Le même sort attendait celle d'un Starbucks et de quelques autres commerces.

    [​IMG]

    Le maire de Toronto, David Miller, a exprimé son soutien aux policiers et qualifié de «voyous» les fauteurs de troubles. «Ils se prétendent manifestants. Ce n'est pas juste pour ceux qui sont venus manifester.»

    Dans la foule de manifestants, estimée à environ 10 000 têtes, les slogans étaient on ne peut plus divers: «État policier», pouvait-on lire sur des pancartes ou encore «G20 Fascisme».

    Joseph Landau, lui, était venu manifester contre les programmes d'ajustement structurel imposé aux pays pauvres. «Je suis mal à l'aise de voir certaines causes défendues ici», a-t-il dit.

    Toute la fin de l'après-midi, les policiers ont joué au chat et à la souris dans les rues de la ville. Au coin de Richmond et Spadina, des manifestants ont tenu les policiers en haleine pendant au moins une heure. «J'habite à un coin de rue et je ne veux qu'on s'en prenne à ma maison», a lancé Adam Wheller.

    M. Wheller, comme d'autres, trouvaient les policiers sur la première ligne plutôt sympathiques. Plusieurs se sont même faits prendre en photo avec eux et les manifestants en arrière-plan. «On se croirait dans Star Wars», a dit l'un d'eux, commentant le look des policiers.

    À un moment, les nombreux curieux ont été forcés de reculer quand de la fumée a été vue du côté des manifestants. «Ce n'est pas nous, c'est eux (qui ont utilisé l'objet incendiaire)», a dit un policier à La Presse.

    Des stations de métro ont été fermées.

    [​IMG]

    «Une gifle en pleine face»

    Une nouvelle mesure controversée qui augmente les pouvoirs des policiers attendait les manifestants. «C'est une gifle en pleine face», a résumé Mahmood Khan, du syndicat des Travailleurs unis de l'auto, rencontré ce matin en face de l'Assemblée législative ontarienne.

    Ce qui enrage M. Khan et de nombreux autres manifestants, ce sont de nouveaux pouvoirs accordés aux policiers à la veille de ce sommet. Une mesure «indigne de notre communauté», insiste M. Khan.

    En vertu de celle-ci, les policiers peuvent, sans mandat, fouiller les manifestants, leur demander une pièce d'identité ou leur interdire l'entrée sur les lieux protégés. Ces pouvoirs s'inspirent d'une loi de 1939 sur la protection des travaux publics. Les clôtures de sécurité sont désormais couvertes par cette loi. Quiconque s'en approche à moins de cinq mètres peut donc faire l'objet d'une fouille.

    Selon les autorités torontoises, le Groupe intégré de la sécurité du G20 a interpellé 100 manifestants. Ce bilan, établi samedi soir, est voué à augmenter selon les forces de l'ordre.

    Deux personnes auraient notamment été appréhendées en possession de cocktails Molotov. Les responsables de la sécurité du G20 n'ont pas précisé si des accusations seraient portées contre les casseurs.

    En soirée, une autre manifestation est prévue à partir de 23h. Celle-ci invite les gens à danser dans les rues pour protester contre le G8 et le G20.
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    1
  2. Réponses:
    1
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    1
  8. Réponses:
    1