Chargement...

01 - ADEPTE DE L'OMBRE

Discussion dans 'Archive' créé par GUEST1621, 20 Mai 2007.

  1. GUEST1621
    Offline

    GUEST1621Membre du forum

    48
    0
    4
    Août 2005
    Dans les recoins lugubres de l’esprit, une secte sévit
    Les êtres de l’ombre de sorte que la nuit
    Pour vampiriser les rêves des gens
    Jusqu’à en rendre stérile l’univers nocturne des inconscients
    Devenant instantanément insomniaque
    Les victimes déprime et déambule de jour comme de nuit
    Avec force et cris, les couvarte de leur nids
    Boss, pioche adepte de l’ombre
    Sur ce son sombre nous purgeons tous nos âmes immonde
    Zombies cernés au teint blafard, quasi mortifié
    Très tôt germe dans les corps l’idée d’aller baiser morpheé
    Pour enfin bénéficier d’un bon et long som
    Généreusement commanditer à grand coup d’valium
    Mais y’a rien à y faire, les adeptes de l’ombre drainent l’imaginaire
    À grand coup de paille ils ingèrent les rêves
    Longtemps les suppliciés ont désespéré
    Exténué, en très grand nombre ils se sont effondrés
    Mais certains plus fort que les autres se sont mit à apprécier
    De pouvoir resté éveillé plus de 120 heure d’affiler
    Ainsi apparurent les adeptes de l’ombre
    Confrérie d’insomniaque dansant sur des sons sombrent
    Avec du B.V. dans le walkman ils purgent leurs âmes immondes
    Et boss touts les jours pour faire leur place dans ce monde
    Fanatique des nuits infini
    Où un soleil d’enfer réfléchit
    Sur les cœurs l’inutilité du sommeil
    Temps mort, hors tension
    C’est la révélation qui damne le pion au bouffeur d’intellect
    Qui perdent leurs pâturages de songes
    Les êtres de l’ombre sombrent
    Dans les funeste brumes de l’oubli
    Laissant le champ libre au nouveau maîtres de la nuits !